Pas de Mondial de Pétanque à Millau en 2016

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Pech .

C'est terminé ! Il n'y aura pas de Mondial de Pétanque à Millau l'an prochain. La décision a été rendue publique mercredi matin au cours d'une conférence de presse donnée par les quatre co-présidents millavois. La mairie et la police avaient tout fait pour saborder l'événement.

Cela a fait l'effet d'une bombe à Millau.
La 35e édition du Mondial Midi Libre n'aura pas lieu.
Pour le maire de Millau et le chef de la police, ce mondial de pétanque, malgré ses retombées économiques importantes (plus de 2 millions d'euros) crée trop de problèmes. Les problèmes de stationnement et de circulation engendrés par l'afflux des 20 000 visiteurs s'ajouteraient aux difficultés de la gestion des gens du voyage, grands amateurs de ce sport.
La police, cette année, aurait fait preuve de beaucoup de zèle. 500 contraventions ont été distribuées.

Devant tant de pression, Jean-Pierre Mas, le plus connu des organisateurs a décidé de ne plus lutter et a jeté l'éponge.

Une pétition a été lancée
"À l'attention : de la Mairie de Millau
Le mondial c'est une institution millavoise depuis 1982. Ce sont des milliers de visiteurs sur notre ville, 2 millions d'euros de retombées économiques, un emploi à temps plein.
Nous soutenons les organisateurs, les bénévoles et appelons à ce que le mondial de pétanque vive !"


Vidéo : un reportage de Mathilde de Flamesnil et Régis Dequéker
durée de la vidéo: 01 min 16
La fin du Mondial de Pétanque




Le Mondial en quelques chiffres
Nombre de visiteurs :  20 000
Nombre de joueurs :        600
Nombre de bénévoles :   500

Retombées économiques directes : 2 millions d'euros
Budget annuel : 550 000 euros

C'était le plus grand événement de la compétition de pétanque en France largement devant Marseille.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité