• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aveyron : un compagnon d’Emmaüs de Rodez sans papier arrêté lors d'un contrôle d'identité

Mobilisation pour la libération d' Hovo le mercredi 31 Juillet 2019 devant la préfecture de l'Ain. / © Laurent THEVENOT - MaxPPP
Mobilisation pour la libération d' Hovo le mercredi 31 Juillet 2019 devant la préfecture de l'Ain. / © Laurent THEVENOT - MaxPPP

Alors qu'il allait effectuer une mission à Annemasse, un jeune Arménien a été arrêté lors d'un contrôle d'identité. Il est placé depuis deux semaines en centre de rétention à Lyon. La communauté d'Emmaüs de Rodez se mobilise pour demander sa libération.

Par Nathalie Fournis

Hovhonnes Sharadhian est un jeune Arménien de 25 ans et compagnon d'Emmaüs de Rodez. Il vit en France depuis 2016.
Mi juillet, il prend le train pour la Haute-Savoie afin d'effectuer une mission dans la communauté d'Annemasse.
En gare de Bellegarde où il attend sa correspondance, il est arrêté lors d'un banal contrôle d'identité, et placé en centre de rétention sur décision du Préfet de l'Ain.

La communauté d'Emmaüs de Rodez est sous le choc et demande sa libération.

Hovhonnes Sharidhian est apprécié et intégré à la communauté Emmaüs de Rodez.

"Il fait beaucoup d'effort pour apprendre le français, on sent qu'il a envie de rester en France", confie un de ses collègues.


La communauté manifestait ce mercredi 7 août pour sa libération. Elle dénonce la mise en rétention systématique par les autorités.

Véronique Magnaux, co-responsable d'Emmaüs échange tous les jours par téléphone :

"Sans-papier, il est sous la menace d'une expulsion vers l'Arménie où il craint pour sa vie"

Les parents d'Hovhonnes cultivaient des roses destinées au marché russe. La mafia locale se servait de leurs livraisons régulières pour acheminer de la drogue vers la Russie.

Voir le reportage de Yaël Benamou et Luc Tazelmati. 
 
Aveyron : un compagnon d’Emmaüs de Rodez arrêté et placé en centre de rétention à Lyon

Le 13 août prochain, il repassera devant le juge des libertés qui fera appel ou non de la décision du tribunal administratif.

Deux manifestations de soutien à Hovhonnes Sharidhian sont prévues vendredi 9 août à 14 heures :
l'une à Rodez et l'autre à Bourg-en-Bresse (Ain).

Sur le même sujet

Occitanie : vers une pénurie de miel d'ici la fin de l'année ?

Les + Lus