Coronavirus : à Rodez, une entreprise invente une borne capable de détecter les températures corporelles

Basée à Rodez, une entreprise spécialisée en imagerie thermique invente une borne capable de prendre la température corporelle des personnes à 7 mètres de distance. 
Lorsque quelqu'un passe devant cette borne, elle affiche directement sa température corporelle.
Lorsque quelqu'un passe devant cette borne, elle affiche directement sa température corporelle. © Groupe Visionaute
Lors de son allocution auprès de l'Assemblée nationale ce mardi 28 avril, le Premier Ministre a évoqué trois phases dans le plan de déconfinement prévu par le gouvernement : protéger, tester, et isoler. A partir du 11 mai, Edouard Philippe prévoit de fournir 700 000 tests virologiques par semaine.
Pour l'heure, "les tests de sérologie ne sont pas encore disponibles à grande échelle et seront utilisés en priorité sur les personnes présentant déjà les symptômes", rappelle l'entreprise aveyronnaise Visionaute, spécialisée dans les caméras de surveillance.

A l'origine, Visionaute fabrique du matériel de video surveillance pour les éleveurs de vache de la région.
Rapidement, l'entreprise se met à produire des caméras pour les commerces. Avec le coronavirus, cette société aveyronnaise a décidé de s'adapter au contexte. Depuis le début du mois d'avril, elle fabrique des bornes mobiles permettant de détecter les températures corporelles des individus dans une pièce, à l'image des machines utilisées dans des pays asiatiques pour lutter contre la propagation du coronavirus. Visionaute recommande de placer cette machine à l'entrée des établissements comme les hôpitaux, les écoles, les musées, ou encore les centres commerciaux. Une manière de s'assurer de la santé des personnes, et d'alerter lorsque quelqu'un a de la fièvre. 
 
Cette borne thermique d'un mètre 80 se branche à une prise classique.
Cette borne thermique d'un mètre 80 se branche à une prise classique. © Groupe Visionaute
 

Comment ça marche ? 

Thermopass. C'est le nom donné à cette machine, inventée en deux semaines par la société Visionaute. Une caméra intégrée permet de prendre la mesure de la chaleur corporelle des personnes qui passent devant la borne. Si elle dépasse les 37,8°, une alarme visuelle et sonore s'enclenche sur l'écran. 

C'est l'un des premiers boucliers à mettre en place, avec les gestes barrières, précise la communication de l'entreprise.


Combien ça coute ?

Le prix varie en fonction du forfait : achat, abonnement etc. Si vous vous engagez à louer la borne pendant 38 à 60 mois, elle vous coutera 129,98 euros par mois. 

Depuis son lancement lundi 27 avril, ce produit a déjà été commandé une fois, par une boulangerie industrielle du nord de la France. L'entreprise aveyronnaise détient une trentaine de ces machines en stock.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sécurité