Cet article date de plus de 3 ans

Une mort "incompréhensible, injustifiable, inexcusable" : Edouard Philippe lors de l'hommage à Pascal Filoé à Rodez

Lors de la cérémonie d'hommage au directeur adjoint des services de la ville de Rodez et chef de la police municipale, mortellement poignardé en pleine rue, le Premier ministre Edouard Philippe a célébré le professionnalisme du fonctionnaire. 
"Nous vous devons la justice, nous la devons à votre famille". Le Premier ministre Edouard Philippe était à Rodez ce jeudi pour la cérémonie d'hommage national à Pascal Filoé, assassiné jeudi dernier en pleine rue à Rodez, par un homme qui l'a poignardé à neuf reprises.

Dans un bref discours, il a rendu hommage au fonctionnaire, qualifiant ainsi son assassinat : 
 

Votre mort est incompréhensible, injustifiable, inexcusable (Edouard Philippe)


Cette cérémonie devait être présidée par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, mais après sa démission-surprise, c'est le Premier ministre Edouard Philippe, ministre de l'Intérieur par intérim, qui prononce l'éloge funèbre du directeur adjoint des services de la ville de Rodez et chef de la police municipale. 
 
Une cérémonie que nous avons diffusée en direct et que vous pouvez revoir ici : Pascal Filoé est tombé jeudi 27 septembre dans un véritable guet-apens tendu par un homme qui reprochait à la police municipale de lui avoir confisqué son chien : avec 9 mentions au casier judiciaire, il ne pouvait en effet pas posséder de chien de catégorie 1. 

Il a été mis en examen pour assassinat et tentative d'assassinat et écroué. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
événements sorties et loisirs hommage société faits divers