Manifestation à Capdenac-Gare pour la défense du train de nuit Rodez-Paris

Les manifestants samedi matin à Capdenac Gare / © Mathilde de Flamesnil/France 3 Occitanie
Les manifestants samedi matin à Capdenac Gare / © Mathilde de Flamesnil/France 3 Occitanie

250 personnes, inquiètes de la suppression en semaine des arrêts du train de nuit Rodez-Paris dans les gares du Lot et de l'Aveyron, se sont rassemblées samedi matin à Capdenac Gare pour demander le rétablissement de ces dessertes. 

Par VA.

A l'appel de l'Association de Défense de la Gare d'Assier et du syndicat CGT des cheminots de l'Aveyron, environ 250 personnes - cheminots, syndicalistes, élus et usagers - se sont rassemblées samedi matin à Capdenac gare (Aveyron).

Les manifestants entendaient ainsi réclamer le rétablissement d’une circulation quotidienne du train de nuit Rodez-Capdenac-Paris.

Depuis novembre, ce train ne circule plus que le week-end.

Les gares du Lot et de l'Aveyron ne sont plus desservies en semaine. 

Les manifestants craignent que ce train de nuit soit prochainement supprimé.

En vidéo, le reportage de Mathilde de Flamesnil et de Régis Dequeker :

Sur le même sujet

Béziers (34) : le laboratoire Merck condamné dans l'affaire du Levothyrox

Près de chez vous

Les + Lus