Municipales à Rodez : le taux de participation à peine à 36%

Durant toute la journée de ce premier tour des élections municipales, les chiffres de la participation en Aveyron semblaient en hausse pour finalement chuter à 57.30%. A Rodez, ce chiffre atteint péniblement 35.99%. 
Dans l'Aveyron, à 17 heures, le taux de participation était plus important qu'il y a 6 ans.
Dans l'Aveyron, à 17 heures, le taux de participation était plus important qu'il y a 6 ans. © Rouzane Avanissian - FTV

Durant toute cette journée de scrutin, les aveyronnais semblaient vouloir indiquer ne pas avoir peur du coronavirus. A 17 heures, les chiffres de la participation étaient en hausse dans le département. 58,35 %. contre 53,79 % à la même heure en 2014.

Les chiffres définitifs sont finalement tombés sur les coups de minuit : l'Aveyron ne fera pas mieux que les autres départements d'Occitanie. la participation pour ce premier tour ne dépasse pas les 57,30 %
 

Mais le pire est ailleurs, le nombre d'électeurs chute à 35,99% contre 63,95 % en 2014 ! 

Sélectionnez le département de l'Aveyron dans l'onglet (à droite de "show results for") de l'infographie ci-dessous afin de comparer le taux de participation lors des trois dernières élections municipales :



A midi, le nombre d'électeurs en Aveyron s'étant déjà déplacés se situait à 29,29 % soit 7% de plus qu'en 2014 (22,04%). La  tendance pourrait laisser penser que cette hausse pourrait se maintenir jusqu'au début de soirée. 


 

Quatre listes se présentent dans la préfecture de l'Aveyron. Tout d'abord celle de Christian Teyssèdre (DVC soutenu par LREM), maire sortant, élu avec l’étiquette PS en 2008 puis réélu en 2014. Pour cette élection, certains de ses opposants historiques ont décidé d'être à ses côtés comme Régine Taussat, ex adjointe du temps d’Yves Censi (LR), Joseph Donore ou encore Dominique Trojani, chef de file du Modem aveyronnais. 


Les Républicains ont pourtant investi Serge Julien (LR). A 57 ans, ce directeur de maison de retraite a déjà un long parcours en politique. Conseiller municipal, il est également conseiller départemental depuis le décès de Bernard Saules en mars 2019.

Matthieu Lebrun (DVG) est à la tête de la liste "citoyenne" de ces élections ruthénoises avec une proposition forte : celle d'apporter plus de démocratie participative. Plusieurs colistiers ont ainsi été tirés au sort.

Enfin dernier candidat : Jean-Philippe Murat (DVD) 51 ans. L'ancien présidence du Rodez Aveyron Football en 2006, est connu pour avoir été un proche d'Yves Censi. L'entrepreneur fût conseiller municipal d’opposition entre 2008 et 2014.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections