• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

“Solarzac”, le projet d'un gigantesque parc photovoltaïque fait gronder la colère sur le Larzac

Les manifestants devant le site envisagé pour le projet "Solarzac" / © Mathilde de Flamesnil/France 3 Occitanie
Les manifestants devant le site envisagé pour le projet "Solarzac" / © Mathilde de Flamesnil/France 3 Occitanie

Sur le plateau du Larzac, le projet de parc photovoltaïque continue de faire débat. Ce samedi, des militants opposés à cette future gigantesque centrale se sont rassemblés alors que l'entreprise Arkolia, qui porte le dossier, organisait sur le site une journée d'information destinée au public.

Par VA.

"Solarzac", tel est le nom de ce qui s'annonce comme la plus grande centrale photovoltaïque d'Europe, sur les Causses du Larzac, près du Caylar, au Cros, et qui fait déjà gronder la colère sur tout le plateau.

Arkolia Energies, son promoteur, présentait ce samedi au public, lors d'une journée portes ouvertes, ce projet de 30.000 panneaux photovoltaïques pouvant recouvrir jusqu'à 400 hectares, situé sur un domaine privé et qui mêlerait production d'énergie renouvelable et usine de production de méthane biologique. Une période de concertation publique est ouverte depuis le début du mois de mai.

Pour les opposants, venus manifester devant le site, il s'agit d'un projet démesuré, qui, malgré les promesses, laisse craindre le pire pour la nature au coeur d'un secteur classé Patrimoine mondial de l'Unesco, entouré de quatre sites Natura 2000. Au point que bon nombre d'élus considèrent "Solarzac" comme un projet illégal.

Voir le reportage de Mathilde de Flamesnil et de Régis Dequeker :

 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus