Tabac : l'heure de la récolte a sonné dans le Sud-Aveyron

La famille Pessayre a planté 35 000 pieds de tabac. / © France 3 Occitanie
La famille Pessayre a planté 35 000 pieds de tabac. / © France 3 Occitanie

La récolte du tabac a commencé dans le Sud-Ouest. A Saint-Izaire, dans le sud du département de l'Aveyron, une famille d'éleveurs de brebis cultive cette plante tropicale, devenue rare en Aveyron. 

Par Marie Martin

Le tabac est une culture marginale en France, du point de vue surfaces. En revanche, en terme de revenus, elle est intéressante et a su gagner la faveur des agriculteurs, dans le Sud-Ouest notamment.

Importée du Brésil au 16ème siècle, cette plante tropicale faisait vivre, dans les années 1950, quelques 100 000 familles d'agriculteurs français. Et concernant le Sud-Ouest, elle s'implante plus particulièrement dans le Lot et le Lot-et-Garonne. 

Dans les années 60, la culture du tabac atteint son apogée. Grande consommatrice de main-d'œuvre, la tabaculture assurait alors le maintien ou le développement de petites exploitations. Elle garantissait en effet un revenu annuel sûr. La mécanisation arrivera dans la décennie suivante.

La guerre déclarée contre le tabagisme et la fermeture de plusieurs manufactures ont considérablement réduit la voilure mais la tabaculture est toutjours bien présente dans l'ex-région Midi-Pyrénées. 

Dans le Sud-Aveyron, la famille Pessayre cultive du tabac depuis 40 ans. 35 000 pieds dont les feuilles, récoltées à la fin de l'été, partiront dans une coopérative de Dordogne, moyennant 3,8 euros le kilo. Avec, entre-temps, une période de séchage de deux mois, sous hangar. 

Voir le reportage de Mathilde de Flamesnil et Régis Dequecker, de France 3 Quercy-Rouergue : 

Récolte du tabac dans le Sud-Aveyron


Sur le même sujet

L'info au bahut à Montpellier

Près de chez vous

Les + Lus