• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Béziers : les buralistes en guerre contre le paquet neutre

A Béziers, les buralistes se sont habillés en blanc pour dénoncer les méfaits du paquet neutre sur leur chiffre d'affaire / © F3LR
A Béziers, les buralistes se sont habillés en blanc pour dénoncer les méfaits du paquet neutre sur leur chiffre d'affaire / © F3LR

Le paquet de cigarette neutre devrait apparaître en mai prochain. Une nouveauté qui inquiète les buralistes car elle devrait se doubler d'une augmentation sensible du prix du tabac. A Béziers, vendredi, certains se sont habillés en blanc pour interpeller les passants.

Par Isabelle Bris

Selon les buralistes, avec l'arrivée du paquet neutre, le paquet de cigarette pourrait augmenter et atteindre la barre des 10 euros. Ils craignent de perdre une grande partie de leur chiffre d'affaire et de subir une énième vague de fermeture. Une situation qui pourrait être amplifiée dans la région avec la proximité de l'Espagne.

Les buralistes de Béziers n'entendent pas relâcher la pression contre cette réforme. Ils comptent camper lundi soir devant la sous préfecture de l'Hérault, avant de participer au mouvement national prévu mardi prochain.

Les buraliste contre le paquet neutre
Reportage: S.Banus et B.Pansiot-Villon

 

Nouvelle campagne anti-tabac

Arrêtez de fumer, pensez à vos proches : tel est le ton de cette nouvelle campagne anti-tabac lancée jeudi par le ministère de la Santé. Elle vise à convaincre les fumeurs d'arrêter le tabac, en pensant à leurs proches, grâce à des spots radio-TV et à des accompagnements personnalisés.

"Si réussir à arrêter de fumer est une bonne raison d'être fier (e) de soi, cela fait aussi le bonheur de ses proches" indique le ministère dans un communiqué publié conjointement avec l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).

La campagne qui débutera dimanche s'appuiera sur trois spots TV - qui seront diffusés sur les télévisions hertziennes du 6 septembre au 4 octobre -, 7 spots radio - diffusés du 12 au 30 septembre - et des "bannières" (ou bandeaux publicitaires) sur internet.

Mais pour accompagner les quelque 60% de fumeurs qui ont envie d'arrêter le tabac, selon le dernière baromètre santé réalisé en 2014 par l'Inpes, les autorités comptent essentiellement sur Tabac Info Service, un dispositif d'information et d'aide à l'arrêt du tabac qui existe depuis 1998.

Ce service regroupe aujourd'hui un numéro d'aide à l'arrêt du tabac (39 89), un site internet (www.tabac-info-service.fr) qui propose un coaching par mail et, depuis le début de cette année, également une application pour smartphone. Accessible du lundi au samedi de 8 heures à 20 heures, le numéro 39 89 - qui ne sera plus surtaxé à partir du 1er octobre - propose un accompagnement personnalisé réalisé par des tabacologues qui rappellent gratuitement le fumeur à plusieurs reprises.

Selon des données collectées par l'Inpes entre avril 2013 et janvier 2015, 22% des fumeurs ayant bénéficié d'au moins un entretien avec un tabacologue étaient non-fumeurs six mois après leur premier entretien, tandis que 27% des bénéficiaires du coaching sur internet déclaraient être non fumeurs trois mois après leur inscription.

En juin, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, avait indiqué que la France comptait environ 13 millions de fumeurs, dont plus de la moitié souhaitent arrêter. Le tabac fait environ 78.000 morts chaque année en France, selon les derniers chiffres disponibles.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus