Château de Montségur : bientôt classé Unesco avec les autres citadelles du Pays Cathare ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécile Frechinos .

La cité de Carcassonne et ses châteaux sentinelles du Pays Cathare viennent d'être inscrits sur la liste indicative française du patrimoine mondial. Une étape cruciale dans un long processus qui conduira, peut-être, à leur inscription définitive au patrimoine mondial de l'Unesco.

Cela fait plusieurs années que les historiens, élus et professionnels du tourisme de l'Aude et de l'Ariège en rêvent. Inscrire les châteaux des Pays Cathares au patrimoine de l'Unesco va pêut-être devenir réalité. 

La ministre de la Culture Audrey Azoulay a annoncé, dans une lettre datée du 7 avril, l'inscription de la Cité de Carcassonne et des citadelles du vertige ( Aguilar, Lastours, Montségur, Peyrepertuse, Puylaurens, Queribus et Termes)  sur la liste indicative française du patrimoine mondial.

Cette liste répertorie les sites qui peuvent être présentés par la France pour obtenir le label de l'Unesco. Elle est un passage obligé avant une éventuelle inscription au Patrimoine mondial.





Un processus laborieux

Pour déposer une candidature à la Liste du Patrimoine Mondial, il faut parvenir à démontrer que le site en question détient ce que l'Unesco appelle la «valeur universelle exceptionnelle» (VUE).

Pour ce faire, le Conseil départemental a fait appel en 2013 à un comité scientifique, composé de treize spécialistes chargés de définir la VUE du territoire et de ses monuments. Ils ont retenu la Cité de Carcassonne et ses châteaux sentinelle de montagne qui forment, selon eux, un ensemble cohérent et constituent un «bien en série». 

La ville fortifiée de Carcassonne est déjà inscrite depuis 1997 au patrimoine mondial de l'UNESCO, à titre individuel. Cette nouvelle candidature lui permettrait d'y figurer à deux reprises, à l'instar du Mont Saint-Michel ou de la Cathédrale de Reims.





 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité