Covid : si le couvre-feu est avancé à 18h, on vous dit comment ça changera (ou pas) votre quotidien

Ving-cinq départements français sont soumis à un couvre-feu dès 18h le soir pour lutter contre la propagation du Covid-19. L'épidémie gagnant du terrain, son extension à d'autres départements est à l'étude. Mais concrètement comment cela pourrait impacter notre quotidien. Eléments de réponse.

Le gouvernement réfléchit à étendre le couvre-feu à 18h à toute la France
Le gouvernement réfléchit à étendre le couvre-feu à 18h à toute la France © MaxPPP/ XAVIER DE FENOYL

Un couvre-feu à 18h est déjà en place dans 25 départements français. La progression de l'épidémie est discutée ce mercredi lors d'un nouveau coneil de défense sanitaire. De nouvelles mesures pour enrayer la propagation du virus et ses variants, désormais sur le sol français, sont envisagées et seront annoncées aux Français jeudi 14 janvier lors d'une allocution du Premier ministre Jean Castex.

Parmi les scénarios évoqués, celui de l'avancement du couvre-feu (actuellement de 20h à 6h du matin en Occitanie) à tout le territoire où à certains départements plus durement touchés. En Occitanie, la situation sanitaire se dégrade. Les Hautes-Pyrénées, le Tarn, l'Ariège et le Gard sont sous surveillance active en raison de la forte progression du taux d'incidence.

Quelles conséquences sur notre quotidien si le couvre-feu est étendu à l'Occitanie?

Ce qui change un peu :

La règle reste inchangée, et les motifs les mêmes que pour le couvre-feu déjà en place. Comme actuellement pour tous ces motifs dérogatoires il faut être muni d'une attestation de déplacement. Des documents professionnels, une attestation employeur ou une carte professionnelle peuvent être utilisés. 

Ceux-ci sont à présenter en cas de contrôle. En cas de défaut, vous risquez 135 euros d’amende.

Tous les commerces et autres établissements de service et de service à domicile doivent fermer à 18h au lieu de 20h. Même consigne pour la vente à emporter. Dans les départements déjà soumis au couvre-feu avancé, les livraisons peuvent se poursuivre au delà de 18 heures. Cela signifie que les restaurants, pizzerias et autres établissement similaires peuvent donc continuer à faire livrer les commandes. 

Les structures de garde d’enfant ou qui accueillent des activités d’enseignement ou péri-scolaires ou de formation professionnelle ont toujours la possibilité d’accueillir leur public au-delà de 18 heures. Ce public peut rentrer chez lui après 18 heures y compris en moyens de transports collectifs,  à condition d'être muni d’une attestation de déplacement dérogatoire dûment remplie au motif soit de l’activité professionnelle, soit de l’enseignement et la formation pour les élèves, soit de la garde d’enfant, pour les parents notamment.

Les transports scolaires continuent de fonctionner après 18h pour le déplacement des élèves dont le temps de classe fonctionne après 18 heures, ou dont le trajet vers leur domicile s’effectue après 18 heures. Les élèves sont sous le régime d'une autorisation de déplacement dérogatoire. Ils doivent donc être munis d'une attestation ou d’un justificatif scolaire.

Ce qui change vraiment

Actuellement, 25 départements sont soumis à un couvre-feu entre 6h et 18h comme on le voit sur la carte

Il s'agit des départements : les Vosges, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, la Nièvre, la Saône-et-Loire, la Meuse, les Ardennes, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, le Doubs, le Jura, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, le Cher, l'Allier, les Côtes d'Or, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouces-du-Rhône, le Var et la Drôme.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société