Aquí Sem

Logo de l'émission Aquí Sem

Pays Catalan : les céramiques de Sant Vicens à Perpignan ouvrent la saison de Noël

Elsa Panadès et Joan Lopez en tournage dans les ateliers Sant Vicens à Perpignan, Aquí Sem! / © Joan Lopez/FTV
Elsa Panadès et Joan Lopez en tournage dans les ateliers Sant Vicens à Perpignan, Aquí Sem! / © Joan Lopez/FTV

Pénétrer dans les ateliers du Mas Sant Vicens, c'est comme entreprendre un voyage au coeur de la terre. Terre catalane et terre d'argile. Le centre de céramiques, créé à la fin des années 30, a accueilli nombre de grands artistes : Lurçat, Picasso, Dali. 

Par Elsa Panadès

Revoir l'émission

Le caganer, personnage de la crèche catalane, dans sa version la plus traditionnelle. / © Sandra Canal/FTV
Le caganer, personnage de la crèche catalane, dans sa version la plus traditionnelle. / © Sandra Canal/FTV

Le caganer, ça sent bon Noël
Sandra Canal, Laura-Laure Galy 

Immersion dans une entreprise familiale spécialisée dans la fabrication de caganers. Une entreprise située à Toroella de Montgri dans le Baix Empordà en Catalogne Sud. Depuis 1992, Caganer.com fabrique ces figurines traditionnelles de la crèche catalane. Les fesses à l’air en train de faire ses besoins, le caganer serait un vestige d’anciens cultes de la fertilité de la terre. Symboles d’abondance et de chance, les caganers sont devenus des incontournables de la culture populaire catalane durant les fêtes de Noël. L'entreprise catalane compte aujourd’hui une collection de 500 figurines de plus en plus inspirées par l’actualité. Cette année, une quarantaine de nouveautés dont Greta Thunberg, l’activiste écolo suédoise, la chanteuse catalane Rosalia, l’artiste mexicaine Frida Kahlo ou encore le personnage de la série télé La Casa de Papel…
Fabriquées artisanalement, certifiées PAQ ( Produit Artisanal de Qualité)  ces figurines sont produites en Catalogne par la famille Alós qui fait appel à une structure de personnes handicapées et aux détenus de la prison de Figueres.
Parmi les figurines les plus vendues depuis 27 ans, on trouve le caganer classique du paysan catalan avec sa barretina, mais également le caganer de Carles Puigdemont, celui de Barack Obama, Donald Trump et Leo Messi. 

 
A Perpignan, les cinémas font le plein grâce aux catalans du Sud, attirés par les films érotiques. / © INA/FTV
A Perpignan, les cinémas font le plein grâce aux catalans du Sud, attirés par les films érotiques. / © INA/FTV

Arxius
Sébastien Girard

C'est la chronique qui rembobine l'histoire du Pays Catalan. Cette semaine, Arxius nous ramène à Perpignan au début des années 70. Point de départ d'un phénomène touristique bien particulier. Chaque week-end des milliers de catalans du sud traversent les Pyrénées à la recherche d'une liberté interdite par le régime franquiste. Ils viennent à Perpignan pour les restaurants, les vêtements, les parfums mais surtout pour les films érotiques. 1970, époque glorieuse pour les cinémas de Perpignan. "Le dernier tango à Paris" de Bertolucci réalise 72 000 entrées en 14 semaines.
 
Punt Cat, c'est la chronique web du mag catalan / © FTV
Punt Cat, c'est la chronique web du mag catalan / © FTV

Punt Cat
Sandra Canal

Qu’est-ce qui fait le buzz en Pays Catalan? Comme chaque semaine, la chronique web d'Aquí Sem fait le tour de la toile à la recherche des temps forts du net et autres infos insolites. On se connecte !