• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Carnets de vol

Trois samedis par mois à 11h30
Logo de l'émission Carnets de vol

Carnets de vol zoome sur l'altiport de Peyresourde

© MaxPPP
© MaxPPP

Ce samedi, Carnets de vol, vous emmène en montagne, près des cimes, sur l'altiport de Peyresourde Balestats dans les Hautes-Pyrénées. C'est le seul altiport que compte le massif des Pyrénées. Quelles sont ses particularités ? A quoi sert-il ? C'est ce que l'on vous propose de découvrir.

Par Emmanuelle Gayet

Revoir l'émission

Carnets de vol frôle les cimes des Pyrénées dans ce numéro spécial consacré à l'altiport Peyresourde Balestas. La France compte en tout et pour tout 5 altiports, quatre d'entres eux sont dans les Alpes. Celui des Hautes-Pyrénées est l'unique aéroport d'altitude du massif. Situé dans la vallée du Louron, les installations devaient servir à l'origine de sa création en 1969, à la desserte aérienne de la station Peyresourde / Peyragude. Dans la réalité, il fut essentiellement utilisé pour la formation des pilotes de montagne.
C'est en 1997, que le site reprend vie après plusieurs années en sommeil. Les cinéphiles reconnaîtront sa piste et les paysages de la superproduction américaine des James Bond, "Demain ne meurt jamais".

Dans ce numéro, on reviendra sur l'histoire passionante de ce site hors norme situé à 1580 mètres d'altitude et sa piste de seulement 335 mètres de longueur. Une piste en pente, des atterrissages en montées, des décollages en pleine descente qui nécessitent maîtrise et virtuosité des pilotes.

Puis dans un reportage, on partira à bord de l'hélicoptère du peloton des Gendarmes de Haute Montagne qui cotoient également les sommets mais cette fois pour porter secours aux alpinistes en difficulté. Pilote, gendarmes et équipe soignante exercent des métiers passionnants mais risqués dans des paysages à couper le souffle.

Enfin, on ira visiter l'entreprise Protoplane, basée à Bagnères de Bigorre qui a comme spécialité très prisée de fabriquer des ULM et des Radomes pour les avionneurs. Son créateur appartient au cercle fermé des "géotrouves" tout de l'aéronautique.

Carnets de vol prend de l'altitude au-dessus des Pyrénées pour un numéro extraordinaire.


Mort suspecte d'une sexagénaire à Pignan