• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

On dirait le sud

Magazine destiné à faire connaître la vie culturelle de toute une Région : le Languedoc-Roussillon
Logo de l'émission On dirait le sud

Emission 6 : On dirait le Sud

Lumière dans la Nef du Salut, de Raymond Achilli dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Raymond Achilli
Lumière dans la Nef du Salut, de Raymond Achilli dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Raymond Achilli

Le spectacle vivant est mis à l'honneur dans ce numéro : danse hip-hop à Montpellier, musique à Perpignan, théâtre dans un lycée d'Alès et chant polyphonique dans le Minervois. Et pour finir, la lumière rencontre le béton dans La Nef du Salut à Nîmes grâce au travail de l'architecte Joseph Massota.

Par Isabelle Petit-Felix

Revoir l'émission

BA on dirait le Sud 6
Des artistes au lycée, de Boris Garavini et les Films Invisibles
Pendant 5 jours, au début du mois de mars, et à l'initiative du Théâtre du Cratère, le lycée Jean-Baptiste Dumas à Alès est littéralement envahi par les artistes de théâtre, chanson, cirque contemporain. Le film de Boris Garavini décrit cette irruption foisonnante dans l’enceinte de l’institution scolaire.
Des artistes au lycée, de Boris Garavini et les Films Invisibles dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Boris Garavini
Des artistes au lycée, de Boris Garavini et les Films Invisibles dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Boris Garavini

La Casa Musicale, de Laure Bourdon Zarader
Installée dans un quartier gitan de Perpignan, ville exposée à des tensions importantes entre différentes communautés, La Casa Musica contribue à une meilleure mixité sociale par la création de concerts dédiés aux Musiques du Monde et aux Musiques actuelles. À l’occasion d’un festival consacré aux Musiques du Maghreb, le film raconte la démarche d’un lieu qui associe étroitement culture et lien social.
La Casa Musicale, de Laure Bourdon Zarader dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Laure Bourdon Zarader
La Casa Musicale, de Laure Bourdon Zarader dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Laure Bourdon Zarader

La Mal Coiffée, de Manuel Deiller
Des jeunes femmes vivant dans le Minervois ont créé en 2003 un groupe de polyphonie pour interpréter des chants traditionnels où poésie et langue occitane réinventent un répertoire populaire. Qui sont ces femmes qui réussissent à s’inscrire de façon contemporaine dans un terroir culturel et linguistique en évitant le risque passéiste et régionaliste, en l’universalisant ?
La Mal Coiffée, de Manuel Deiller dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Manuel Deiller
La Mal Coiffée, de Manuel Deiller dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Manuel Deiller

Chair, Magenta, le bleu du ciel, figures, de Christine Baudillon
À l’occasion de l’accrochage de son exposition au CRAC de Sète, une exploration du travail de la plasticienne punk Nina Childress.
Chair, Magenta,le bleu du ciel, figures, de Christine Baudillon dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Christine Baudillon
Chair, Magenta,le bleu du ciel, figures, de Christine Baudillon dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Christine Baudillon

Submarin Crew, de Manuel Deiller
Groupe émergent de la scène hip-hop, le crew Submarin prépare activement, à Montpellier, l’événement phare de l’année : les Battles, un championnat où les équipes rivalisent dans le rythme et l’acrobatie avec la théâtralité qui caractérise la discipline.
Submarin Crew, de Manuel Deiller dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Manuel Deiller
Submarin Crew, de Manuel Deiller dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Manuel Deiller

La Nef du Salut, de Raymond Achilli
Dans un quartier de Nîmes aux constructions géométriques, un édifice construit en forme d’amende avec des blocs de béton préfabriqués, questionne. À première vue, sur sa façade principale aucun signe ostentatoire religieux connu. Seuls une nef qui franchit les flots et quelques poissons gravés dans le béton nagent au pied d’un pilier alors qu’à l’extrémité de celui-ci, une croix de Camargue ferre les cieux.
En fait cette alliance entre les gardians et les pêcheurs de la région est le symbole du Salut dans la religion catholique. C’est ainsi que l’architecte Joseph Massota qui souhaitait « bâtir une église en béton avec beaucoup de lumière, de verre », a conçu l’église Saint-Dominique, commandée par l’évêché et inaugurée le 13 décembre 1964.
La Nef du Salut, de Raymond Achilli dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Raymond Achilli
La Nef du Salut, de Raymond Achilli dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Raymond Achilli

Carnets, de Jean-Baptiste Durand
De nombreuses résidences d’artistes dans les établissements scolaires sont portées chaque année par la Région et la DRAC dans le but de promouvoir l’art contemporain, de le rendre plus accessible par le biais des artistes eux-mêmes. Pour les élèves il s’agit de faire un pas de côté par rapport aux autres enseignements et de travailler durant quelques semaines avec un artiste qui propose, comme le dessinateur Toma Dutter, de sortir de l’intentionnalité et du cadre scolaire.
Carnets, de Jean-Baptiste Durand dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Jean-Baptiste Durand
Carnets, de Jean-Baptiste Durand dans l'émission "On dirait le sud" en avril 2015 / © Jean-Baptiste Durand

 

Des enseignants manifestent avec les "gilets jaunes"