• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La France en vrai

Le lundi soir vers 23h. Un mercredi par mois après Enquêtes de région.
Logo de l'émission La France en vrai

Comme un poisson dans l'eau, samedi 29 mars à 15h20

Patrick est le chantre des Barthes de l'Adour. Son Eldorado est là, à côté de chez lui, devant sa porte dans le marais / © Blizzard Productions
Patrick est le chantre des Barthes de l'Adour. Son Eldorado est là, à côté de chez lui, devant sa porte dans le marais / © Blizzard Productions

"Comme un poisson dans l'eau" est un film sur la nature et les animaux dans les Barthes de l’Adour (Landes) illustré avec le récit d' un personnage bien réel, respectueux de son univers.

Par Emmanuelle Gayet

Film sur la nature et les animaux dans les Barthes de l’Adour (Landes) illustré par le récit d'un personnage bien réel, respectueux de son univers, nous faisant partager cette osmose avec tous les éléments vivants de la nature.

Patrick Lamaison est un homme d' une cinquantaine d' années qui n' a jamais conçu sa vie loin de son fleuve, l'Adour. Dans une main son vélo, dans l' autre sa canne à pêche en bambou, il sillonne les routes, même par temps de pluie, retrouvant dans le fond d' un ruisseau le monde sauvage des poissons, ses amis.

Jalousé par ses contemporains, guetté par les hérons et les aigrettes, Patrick est le chantre des Barthes de l' Adour. Son Eldorado est là, à côté de chez lui, devant sa porte dans le marais. Le hasard a fait qu' il est né un 1er avril, le jour du poisson! Alors, il a consacré sa vie à la rivière et à son milieu. C'est en compagnie de cet homme hors du commun que nous vous proposons de découvrir quelques-uns des trésors naturels insoupçonnés et de partager des secrets dont il est sûrement le seul détenteur.

Un film d'Anthony Martin
Coproduit par Blizzard Productions, Goupil Productions, France 3 Aquitaine et France 3 Sud

Extrait du documentaire


DMCloud:68039
Extrait "Comme un poisson dans l'eau"

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux