occitanie
Choisir une région

La France en vrai

Le lundi soir vers 23.00
Logo de l'émission La France en vrai

La vierge et la cité, samedi 2 mai à 15h25

© inthemood...
© inthemood...

Tous les ans à l'ascension, de nombreux pieds-noirs se rassemblent au Mas de Mingue à côté de Nîmes, pour célébrer Notre-Dame de Santa-Cruz dont la statue a été ramenée d'Oran après l'indépendance...

Par Marie-France Guiseppin

Le Mas de Mingues, au Nord de Nîmes, est une cité crée en 1963, pour accueillir les rapatriés Pieds-Noirs, Harkis et Marocains d’Algérie, de la région d'Oran.

Le quartier est désormais habité par une population du Maghreb, à forte majorité musulmane. Une mosquée et une école coranique côtoient l’église des premiers temps. La présence des Pieds-Noirs pendant l’année y est aujourd'hui résiduelle. Pourtant, à l'Ascension, chaque année en mai, a lieu le pèlerinage de Santa-Cruz, autour d'une petite vierge de plâtre, déjà adorée de l’autre côté de la Méditerranée avant l’Indépendance.

Extrait :
Extrait documentaire la vierge et la cité

Un film écrit et réalisé par Amalia Escriva

Une production Inthemood…
Avec la participation de France Télévisions

Produit par Hugues Landry et Laurent Roth


Diffusion sur France 3 Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées le samedi 2 mai à 15h25.

Rediffusion le vendredi 29 mai vers 8h50 sur les antennes de France 3 Sud-Ouest : Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Aquitaine, Limousin Poitou-Charentes.


 / © Inthemood...
/ © Inthemood...

Cette vierge, si modeste, ressemble à toutes les autres, et pourtant pour les Oranais, elle est immense, sacrée, car elle vient d’Oran où ils vivaient, et que pour la plupart d’entre eux ils ne reverront pas.

 / © Inthemood...
/ © Inthemood...

Le jour du pèlerinage, 2000 habitants Maghrébins voient arriver au Mas de Mingues 20 000 Pieds-Noirs de toutes les régions de France. Santa Cruz est aussi la fête du quartier où les habitants préparent et vendent de la nourriture d'Oranie aux pèlerins, où les communautés se tolèrent, se rencontrent quelquefois, et recomposent le temps de cette journée un passé lointain qui leur est commun pour certains, et totalement étranger pour les habitants arrivés récemment.

 / © Inthemood...
/ © Inthemood...

Ce documentaire questionne les derniers témoins de cette Algérie Espagnole d'Oran, du temps de la colonisation française, avec, en arrière plan, cette guerre, qui, pour un territoire qui comportait 1 million de Pieds Noirs et 9 millions d’Algériens, a fait 500 000 morts, dont 400 000 Algériens ; plus des trois quarts.

L'anisette Cristal d’Oran a disparu de mes placards, la Mensa, rate farcie, le blanquico, les longanis, charcuteries espagnoles, la frita, la tchoutchouqua et la calentica ont déserté ma propre table ; je ne sais pas cuisiner ces plats, j’en avais oublié jusqu’aux odeurs. Je les ai retrouvé, à Santa Cruz, avec ces vieux visages d’Espagnols d’Algérie, entrevus depuis toujours sur les films super 8 de mon père.


J’ai grandi dans les bras des Pieds-Noirs d’Oranie, ils m’ont portée sur leurs genoux, m’ont appris à marcher, mais, lorsque j’étais très petite, c’est Rhéïra, une femme noire, algérienne, qui, avec ma mère, s’occupait de moi. Aujourd’hui, je la porte en moi. Ma tendresse va aux derniers témoins de tous les peuples de ce monde disparu dont Santa-Cruz avive, chaque année, le souvenir...

Amalia Escriva

 / © Inthemood...
/ © Inthemood...