La France en vrai

Le lundi soir vers 23h. Un mercredi par mois après Enquêtes de région.
Logo de l'émission La France en vrai

Le jardin en mouvement, un documentaire à voir, mercredi soir 30 mars vers minuit

© A.p.r.e.s Productions
© A.p.r.e.s Productions

Le film retrace le parcours atypique de Gilles Clément, jardinier et architecte paysagiste, mais aussi écrivain. Marqué par l'écologie, il a remis en question l'art des jardins de la fin du XXe siècle en pratiquant le jardin en mouvement et en développant les notions de jardin planétaire...

Par Guiseppin Marie-France

Revoir l'émission

La philosophie du jardin a totalement changé ces dernières années. Le jardin ne se résume pas à un carré de belles fleurs, il est un lieu où s'exercent les utopies politiques, et où se pratique la pensée scientifique.


Après une étude paysagère dans le Limousin, Gilles Clément, jardinier et architecte paysagiste, met au point le tiers paysage en invitant les hommes à ne pas intervenir dans certaines parties du territoire afin de permettre à la biodiversité de s'épanouir.

Gilles Clément / © A.p.r.e.s Productions
Gilles Clément / © A.p.r.e.s Productions

Depuis son jardin secret, la " Vallée ", perdue au milieu des bois, dans la Creuse dont il est originaire, quelques unes des principales réalisations qui ont jalonné sa création sont proposées à la découverte.

Faisant suite à une commande du Conservatoire du Littoral, Gilles Clément est intervenu dès 1988 au Domaine du Rayol dans le Var en créant un jardin à partir des différents biotopes méditerranéens que l'on trouve sur la planète. En 1992, il réalise le premier jardin du tiers paysage dans le parc Henri Matisse à Lille : Derborence.

Sur l'Ancienne base sous-marine de Saint-Nazaire, il propose pour la biennale d'art contemporain organisée en 2009 par " Estuaire, Voyage à Nantes " un autre jardin du tiers paysage.

Quant au jardin d'ortie réalisé à Melle en 2008, il est le premier dit de "résistance" contre les lobbies des multinationales et la politique libérale.

Tout au long du film, Gilles A. Tiberghien, philosophe, Guy Tortosa, critique d'art, David Moinard, directeur de programmation artistique, ses jardiniers et ses étudiants témoignent de son oeuvre et en tracent les enjeux.

© A.p.r.e.s Productions
© A.p.r.e.s Productions

Un film d'Olivier Comte
Produit par A.p.r.e.s Productions
Avec la participation France 3 Limousin

Castelnaudary : bientôt une IGP pour les haricots de l'Aude