Enquêtes de région

Logo de l'émission Enquêtes de région

Le business de la météo et la redécouverte des variétés anciennes en agriculture

Tournage de l'émission "Enquêtes de Région" à Montjoire (31) avec Jacinthe Bessiere, Maitre de conférence en sociologie à l'Université J.Jaurès de Toulouse. / © D.Call
Tournage de l'émission "Enquêtes de Région" à Montjoire (31) avec Jacinthe Bessiere, Maitre de conférence en sociologie à l'Université J.Jaurès de Toulouse. / © D.Call

L'info météo rythme notre quotidien et influence de plus en plus notre économie. Comment et dans quel secteur ? La redécouverte des variétés anciennes dans notre agriculture a le vent en poupe. Comment les a t-on sauvé de l’oubli ? Enquêtes de Région mercredi 8 novembre après le soir 3.

Par Isabelle Petit-Felix

Revoir l'émission

Le business de la météo

Météo, un business au beau fixe
Les kite surfeurs restent branchés sur l'info météo pour savoir si "ça farte". Comme eux, les Français sont de plus en plus accrocs aux applis météo. Et pas que les particuliers. Même les entreprises surfent sur la vague et misent sur la météo sensibilité : c'est-à-dire sur l’influence de la météo sur l’économie et notre quotidien. Ces sociétés commercialisent des outils pour optimiser ou limiter l’effet de cet aléa qui va aller grandissant avec le changement climatique. Bref, la météo est un marché en plein essor.  
Une enquête signée Sébastien Banus, François Jobard et Virginie Portela


Invités 
Emmanuel CLOPPET, Directeur des Activités Commerciales Météo-France 

Anne PELTIER, Maitre de Conférence en géographie – Laboratoire GEODE Université J. Jaurès  de Toulouse

Tournage de l'émission "Enquêtes de Région" au confluent de l'Ariège et de la Garonne à Pinsaguel (31) avec Anne Peltier, maître de conférence à l'Université J.Jaurès de Toulouse. / © E.Bretaud
Tournage de l'émission "Enquêtes de Région" au confluent de l'Ariège et de la Garonne à Pinsaguel (31) avec Anne Peltier, maître de conférence à l'Université J.Jaurès de Toulouse. / © E.Bretaud


Le renouveau des variétés anciennes

A la recherche des cépages oubliés
S’il y a bien une profession qui dépend en grande partie de la météo, c’est l’agriculture, et notamment, la viticulture. Au fil des siècles, des évolutions du climat et des maladies (comme la grande crise du phylloxéra au début du 20e siècle), les vignerons ont tenté de s’adapter. Reléguant certains cépages trop fragiles ou pas assez productifs au profit d’autres plus nobles, vigoureux et rentables.
Pourtant, aujourd’hui certains d'entre eux redécouvrent ces cépages anciens qui avaient peut-être des défauts mais qui donnaient un vin parfois savoureux.
Une enquête signée Odile Debacker, Jean-Pierre Duntze et Charlotte Willocq

Ananda Guillet, directeur technique de l'association Kokopelli et Anne-Sophie Mandrou au milieu des graines de variétés anciennes de légumes. / © D.Call
Ananda Guillet, directeur technique de l'association Kokopelli et Anne-Sophie Mandrou au milieu des graines de variétés anciennes de légumes. / © D.Call

Invités 
Ananda GUILLET, directeur de Kokopelli au Mas d’Azil en Ariège

Jacinthe BESSIERE, Maitre de conférences en sociologie, Université Jean jaurès de Toulouse


Une émission présentée par Anne-Sophie Mandrou et Léo Lemberton
Réalisée par Daniel Call 
Diffusée mercredi 8 novembre 2017 vers minuit après l'édition nationale Soir 3 sur France 3