• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Enquêtes de région

Logo de l'émission Enquêtes de région

Quel avenir pour les stations de ski pyrénéennes?

Emission "Enquêtes de Régions" sur les Pyrénées présentée par Anne-Sophie Mandrou & Fabrice Goll. / © Bretaud Emmanuelle
Emission "Enquêtes de Régions" sur les Pyrénées présentée par Anne-Sophie Mandrou & Fabrice Goll. / © Bretaud Emmanuelle

Les stations de ski des Pyrénées doivent s'adapter aux aléas du changement climatique et faire face à une concurrence féroce et une clientèle toujours plus exigeante. Comment peuvent t-elles survivre économiquement? Les dessous de l'or blanc, c'est dans "Enquêtes de Régions" vendredi à 23h20.

Par Isabelle Petit-Felix

L'or blanc, à quel prix ?

Les stations de ski de Cerdagne et Capcir face au changement climatique et aux difficultés économiques. 
C'est dans les années 60 que l'industrie du ski de descente se développe en Cerdagne et Capcir. Une activité qui à l'époque permet d'endiguer l'exode rural, la désertification des villages de  montagne. C'est le cas de la station des Angles qui vient de fêter ses 50 ans.
Aujourd'hui les 8 stations regroupées au sein de l'association des Neiges catalanes représentent un chiffre d'affaire de 25 millions d'euros, 5000 emplois directs et indirects, plus 250 millions d'euros de retombées économiques.
Mais la fréquentation s'érode, une conséquence de la crise. L'enneigement n'est plus garanti comme par le passé en moyenne montagne. Dans ce contexte, l'or blanc a un prix particulièrement élevé. Ces stations portées pour la plupart par de petites communes doivent faire face à des investissements de plus en plus coûteux.
La station de Puyvalador au chiffre d'affaire modeste tente de maintenir son activité, mais l'équilibre reste précaire et l'avenir incertain.
Sous la pression de l'endettement et de saison de mauvais enneigement, une autre station celle du Puigmal a d'ailleurs fermé par décision préfectorale en août 2013.

Un véritable choc pour les stations voisines qui se battent pour ne pas être la prochaine à baisser le rideau.
Entrée des Télécabine à la station des Angles dans les Pyrénées-Orientales / ©
Entrée des Télécabine à la station des Angles dans les Pyrénées-Orientales / ©
Télésièges abandonnés à la station de Puigmal fermée depuis août 2013 / ©
Télésièges abandonnés à la station de Puigmal fermée depuis août 2013 / ©


Les Pyrénées entre traditions et modernité

100 ans d’écart séparent les plus anciens Pyrénéens des plus modernes... Mutation ou Régression ? Les stations de ski s’essoufflent et le logement est devenu obsolète. Le massif a su conserver son décor mais il reste à apporter le confort.
Et si, d’une image un peu "ringarde", on basculait dans l’avant-garde? Ne pas tout miser sur le ski et préserver le pastoralisme. Ces choix ont remis sur pied des villages entiers avec l'idée que la nature authentique, c’est la force des Pyrénées, son pouvoir de séduction auprès des étrangers.
Les Pyrénées depuis le col du Soulor / ©
Les Pyrénées depuis le col du Soulor / ©
Les Pyrénées depuis le col du Soulor / ©
Les Pyrénées depuis le col du Soulor / ©
Invités sur le plateau
  • Pierre TORRENTE, directeur Adjoint du Centre Etudes Tourisme et Industries Alimentaires – Université du Mirail à Toulouse
  • Pierre RENE, glaciologue
  • Fabrice ESQUIROL, directeur de la station Ax 3 Domaine 
  • Mireille OUDET, directrice d’Eurothermes

Revoir l'émission en cliquant dans le player ci-dessous

Enquêtes de Régions les Pyrénées

 

Sète et les Morello : une histoire de famille