• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ensemble c’est mieux

A partir du 7 janvier, du lundi au vendredi à 10h50.
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux

La ferme en coton : un rêve devenu réalité

La ferme en coton / © France Télévisions
La ferme en coton / © France Télévisions

Nicolas et Anne-Catherine Petit décident un jour de s'installer à la campagne pour monter leur propre concept de ferme agricole. Ils choisissent le Gers, où ils rachètent une ferme de 40 hectares pour se spécialiser dans la polyculture d'élevage et cultiver un certain art de la pédagogie...

Par Guiseppin Marie-France

Lieu de production céréalière et d'élevage en agriculture biologique, la ferme en coton est située au coeur de la campagne gersoise, à quelques kilomètres d'Auch.

Parisien d'origine et diplômé d'une école supérieure de commerce, Nicolas devenu jeune cadre dynamique, exerce 7 ans dans sa spécialité avant de franchir le pas pour devenir paysan. Son épouse Anne-Catherine institutrice de formation, ballottée au rythme des mutations, rêve d'une ferme pédagogique.

Au delà d'une reconversion professionnelle, c'est aussi l'histoire d'un couple qui a fait le choix de bâtir un projet commun et qui s'est donné les moyens d'aller jusqu'au bout de ses rêves. Une reconversion menée en duo et avec brio ! 

Après un an de formation agricole et deux années passées sur le terrain dans le département de la Haute-Vienne, Nicolas et Catherine s'installent dans le Gers en 2001 après avoir acheté la ferme qui gardera le nom du lieu dit, "en coton".

Pour Nicolas et Anne-Catherine, le choix de la campagne Gersoise n'est pas un hasard. Ils savent exactement ce qu'ils veulent. Le couple recherche un terroir adapté à sa vision des choses et un lieu, pas très isolé, aux portes d'une ville, créer du lien et de l'activité étant indispensable pour mener à bien leur projet.

Leur vision des choses ? S'adapter au terroir, être en cohérence avec le paysage soit, en accord avec ce qu'il propose.

Lorsqu'il se définit comme un paysan, Nicolas insiste sur le terme : 

Un paysan fait le paysage. Il est du pays.

      En associant manuel, intellectuel et prospective,  j'essaye de faire ce qui doit être fait ...







Aujourd'hui, l'objectif est atteint, la ferme vit de son élevage et de ses produits mais elle permet surtout au couple de vivre comme il le souhaite.

Nicolas pratique l'agroforesterieComme lui-même le dit "il a remis l'arbre au coeur de la ferme". Son but : Utiliser des méthodes respectueuses de l'environnement qui tiennent compte du rythme de la nature et du rythme de vie de l'animal.

La ferme en coton - agroforesterie et biodiversité avec Nicolas Petit
La ferme en coton - agroforesterie et biodiversité avec Nicolas Petit et Hélène Bassas

Après avoir travaillé pendant dix ans avec un public scolaire, Anne-Catherine organise aujourd'hui  des visites de familles avec enfants pendant la période des vacances scolaires en proposant un parcours de 2h30 au coeur de la ferme de production pour faire découvrir in situ la réalité du monde paysan.

Même si la ferme continue d'accueillir un public varié, Anne-Catherine s'est orientée vers le domaine social et s'est spécialisée dans la médiation animale.

Il y a plusieurs mois, elle a suivi une formation spécifique : un D.U. "relation d'aide par la médiation animale" qu'elle a obtenu à l'université de Clermont-Ferrand.

Elle accueille à la ferme une population dite "empêchée" : ex. : enfants placés en famille d'accueil, personnes en situation de handicap (convention avec les structures sociales environnantes) avec laquelle elle travaille par le biais du contact avec l'animal. Le but est atteindre des objectifs de plaisir, de détente, de bien-être mais aussi de confiance en soi et de travail...

La ferme en coton - Médiation animale avec Anne-Catherine Petit

En savoir plus :

LA FERME EN COTON
Anne-Catherine et Nicolas Petit
Route d'Agen
32 000 Auch
05.62.65.53.20
lafermeencoton@free.fr

www.lafermeencoton.fr








Hérault : des poubelles géantes sur le bord des routes