Rugby Magazine

Le samedi à 12h05  
Logo de l'émission Rugby Magazine

Castres et Toulouse pour la Coupe d'Europe et portrait de Yabouba Camara, ce samedi à 12h05 dans Rugby Magazine

Montpellier / Toulouse 20 décembre 2014 / © MaxPPP
Montpellier / Toulouse 20 décembre 2014 / © MaxPPP

Fin des phases de poules de la coupe d'Europe. Nous serons avec Castres et Toulouse. Toujours dans le magazine on fera deux rencontres, l'une avec Yacouba Camara et l'autre avec Rémi Martin. Et enfin, nous essaierons de comprendre par quel processus, le jeu rugbystique s'est uniformisé en 10 ans.

Par Emmanuelle Gayet

Cette semaine, Rugby magazine, dirige ses projecteurs sur la dernière journée de poule de la Coupe d'Europe. Castres et Toulouse sont concernés.
En face des Tarnais, les Arlequins. Les Castrais joueront pour la gloire, ils sont d'ores et et déjà sortis de la compétition. Ce n'est pas le cas des Rouges et Noirs qui doit impérativement dominer les bleus et blancs de Montpellier. L'issue du match est capitale pour jouer les quarts à domicile.

Le tout jeune Yakuba Camara est le dernier venu dans l'équipe du Stade Toulousain. Il va sur ses 21 ans.Et ses résultats sont déjà impressionnants. Il compte de très nombreuses sélections dans les équipes nationales jeunes. Il a même été surclassé. Pour toutes ces raisons, il fait partie des espoirs de l'équipe toulousaine. Nous avons voulu faire sa connaissance.

C'est fini pour Rémi Martin. Au cours de l'entretien nous reviendrons sur la carrière de cet international. Aujourd'hui à 35 ans, après 15 sélections chez les tricolores entre 2002 et 2009 il est contraint de stopper le rugby pro pour des raisons de santé. 

Question de style. Il y a encore quelques années, chaque équipe étaient identifiable par un trait de jeu ou de stratégie. Pour les Français on parlait de  French Flair. Mais aujourd'hui, ces traits distinctifs sont en train de disparaître. Nous avons voulu savoir pourquoi ? Que s'est-il passé en 10 ans pour que les jeux soient à ce point uniformisés ? Réponse dans le reportage.

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat