• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Signes du toro

Le troisième samedi du mois à 11h30
Logo de l'émission Signes du toro

A voir dans Signes du Toro n°73, dimanche à 10 h 45 sur France 3

Sebastien Castella et sa cuadrilla française du 16 août 2013 à Béziers / © Signes du Toro - France 3
Sebastien Castella et sa cuadrilla française du 16 août 2013 à Béziers / © Signes du Toro - France 3

Sébastien Castella raconté par sa cuadrilla française de son seul contre six à Béziers l'été dernier, Manuel Escribano après sa blessure de septembre à Madrid, prépare son retour, Joël Jacobi raconte les arènes de Fregenal de la Sierrra et Zocato un conte. Logique en décembre ...

Par Florence Boislard


A la feria de Béziers du mois d’Août dernier, pour son solo dans ses arènes, Sébastien Castella a fait appel à des banderilleros et picadors français pour compléter sa cuadrilla. Tous parlent de ce garçon frêle et timide qu’ils ont connu à ses débuts et saluent le geste de Sébastien de les avoir engagés pour cette corrida si particulière.
Le torero sévillan Manuel Escribano a reçu la plus grave blessure de la saison 2013 dans la province de Madrid, début septembre. Toujours convalescent, il profite de sa deuxième passion, le golf qu’il pratique à un excellent niveau (handicap 8). Signes du Toro l’a rencontré sur l’un des greens de Salamanque. Manuel évoque les moments dramatiques de son coup de corne, les similitudes entre les gestes de la corrida et ceux du golf. Une rencontre surprenante dans un lieu qui l’est tout autant.

##fr3r_https_disabled##
Bande annonce Signes du Toro de décembre 2013
BA - Signes du Toro n° 73

 

chasseurs d'épaves à Frontignan : épisode 4