Paco Ureña à Bilbao le 23 août dernier. / © Signes du Toro
Paco Ureña à Bilbao le 23 août dernier. / © Signes du Toro

Au programme du neuvième et dernier numéro de Signes du toro l’actu, deux toreros placés aux deux extrémités de l’escalafón : Paco Ureña et Dorian Canton

Par Florence Boislard

Revoir l'émission


Au sommet, Paco Ureña, originaire de Murcie. Il a été châtié par les toros, il a perdu la vision d’un œil, on le croyait perdu. Il est revenu, plus fort encore. Son triomphe à Bilbao le 23 août dernier (toros de Jandilla) a marqué les esprits.

Dorian Canton, originaire du Béarn, vient à peine de se lancer dans le métier. Son alternative avait été programmée le 27 juillet à Bayonne. Les éléments climatiques en ont décidé autrement. Dorian est devenu matador le 6 août à Villeneuve de Marsan. Cette mésaventure, Zocato nous la raconte dans le  dernier épisode de son itinéraire estival.
 

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue