Viure al paìs

Trois dimanches par mois à 10h45
Logo de l'émission Viure al paìs

Contes et légendes dans le VAP occitan

Le conteur Clément Bouscarel et son chien sur la Dordogne dans le Haut-Quercy. / © France 3 Midi-Pyrénées
Le conteur Clément Bouscarel et son chien sur la Dordogne dans le Haut-Quercy. / © France 3 Midi-Pyrénées

Que diriez-vous d'une petite escapade en Dordogne ? Le fleuve a depuis toujours nourri les contes et légendes du Haut-Quercy. L'équipe du VAP est partie à la découverte de ce territoire, de sa culture et de son histoire avec le conteur Clément Bouscarel et le pêcheur Gérard Boudou

Par Isabelle Petit-Felix

DESCOBÈRTA : Dins la val de Dordonha
D'Aymeric Jonard et Marc Raturat
Dans le Haut Quercy, les riverains de la Dordogne entretiennent un rapport étroit avec le fleuve. La pêche et l’apport constant en eau ont toujours permis la présence de cultures, sources d'une relative prospérité. La Dordogne est l'hôte de légendes comme celle du "Coulobre", sorte de dragon qui s'empare des humains imprudents. A Creysse, on vous parlera des amoureux infortunés qui ont préféré se jeter dans le fleuve plutôt que de ne pas pouvoir vivre leur idylle. Dans la même localité, on se souvient du passeur du bac, des ouvriers du gravier et des gabarriers qui descendaient le fleuve jusqu'à son estuaire.
De nos jours, le bassin de la Dordogne est préservé par une réserve de biosphère qui garantit sa protection : c'est un des rares endroits de France fréquenté par huit espèces de poissons migrateurs ou des espèces peu communes de mammifères comme la loutre ou le vison d'Europe. Nous sommes partis à la découverte de ce territoire, de sa culture et de son histoire avec le conteur Clément Bouscarel et le pêcheur Gérard Boudou.
Magali Blénet fait partie des premières élèves de la première calandreta ouverte à Montpellier. / © France 3 Midi-Pyrénées
Magali Blénet fait partie des premières élèves de la première calandreta ouverte à Montpellier. / © France 3 Midi-Pyrénées

FÒTO D’ÒC : Magali Blénet
De Myriam François et Laurence Boffet
Un foto d'oc posé dans un cadre enchanteur, l'observatoire de Jolimont à Toulouse, pour accueillir une toulousaine d'adoption : Magali Blénet. Elle est née à Montpellier et fait partie des premières élèves de la première calandreta ouverte à Montpellier.
C'est l'aînée d'une famille où la langue de la maison est l'occitan. Elle porte avec sincérité et naturel cette culture et la défend avec conviction. C'est à la mairie de Toulouse qu'elle travaille comme chargée de mission pour la langue et la culture occitane et met en place des projets donnant toute sa place à l'occitan.
Dans son livre "letras au nin" (lettres à mon fils), Didier Tousis parle entres autres de son amour pour la langue occitane ainsi que la nature. / © France 3 Midi-Pyrénées
Dans son livre "letras au nin" (lettres à mon fils), Didier Tousis parle entres autres de son amour pour la langue occitane ainsi que la nature. / © France 3 Midi-Pyrénées

LETRAS : Didier Tousis
De Denis Salles et Didier Bonnet
Il nous avait habitué à des albums de musique aux textes travaillés, parfois rugueux mais toujours poétiques. L'auteur compositeur landais Didier Tousis, trouvera désormais une place dans les bibliothèques : il sort un livre appelé "letras au nin" (lettres à mon fils). Il y parle à son jeune fils et de toutes sortes de choses, de la langue occitane jusqu'à son amour pour la nature. Rencontre avec Didier Tousis à Soustons dans les Landes.
Les quilles de neuf, un jeu traditionnel qui se joue en Béarn, en Bigorre et dans le sud des Landes. / © France 3 Midi-Pyrénées
Les quilles de neuf, un jeu traditionnel qui se joue en Béarn, en Bigorre et dans le sud des Landes. / © France 3 Midi-Pyrénées

BIAIS : Las quilhas de nau dab lo Jean-Marie
Produit par Piget
C'est un jeu traditionnel qui se joue en Béarn, en Bigorre et dans le sud des Landes : les quilles de neuf. Comme son nom l'indique, neuf quilles sont disposées en trois rangées et le joueur doit les faire tomber selon des figures bien précises. Nous voici dans le Haut Adour, au Plantier de l'Adour à Hiis, où nous assistons à une démonstration selon les 12 figures imposées d'une partie. Un jeu très physique, il faut envoyer une boule de plus de 6 kilos sur des quilles en bois qui pèsent dans les 3 kilos et mesurent près de 1 mètre de haut. Mais en plus du jeu, l'équipe de Biais s'est intéressée à la fabrication des quilles en bois de hêtre et de la boule en noyer. Un travail d'expert réalisé par Jean-Marie Fourcade qui nous reçoit dans son atelier pour nous faire partager son savoir-faire et admirer ses œuvres.

Stephan Pélissier fait appel de la décision de la justice grecque