Viure al País

Tous les dimanches à 10h55
Logo de l'émission Viure al País

Dimanche 16 mars à 11h30, une émission Viure al país toute en musique !

Peir e lo lop / © France 3 Midi-Pyrénées
Peir e lo lop / © France 3 Midi-Pyrénées

Vous avez dit musique ? Viure al país décline dans son numéro du 16 mars, les tendances de l'art musical occitan. Quels sont les talents d'aujourd'hui ? 4 exemples à découvrir ou plutôt à écouter ce dimanche.

Par Emmanuelle Gayet

MUSICA : « Duo Calèu »
D’Eliane Tourtet et Laurent Corsi

Calèu est un duo acoustique folk qui met en musique et chante en occitan des textes de poètes Cévenols sur des compositions originales. Céline Klisinski (chant, guitare) Hervé Robert (chant, guitare, violon) font ainsi une musique intimiste, pleine de poésie et de sobriété. Des passeurs de mots à la façon des troubadours ou des chanteurs de fado que nos amis de Vaqui sont allées voir et filmer dans l’église de Clet-Meyrannes dans le Gard.

MUSICA : « Peir e lo lop  »
De Denis Salles et Marc Lasbarrères

Pierre et le Loup, une œuvre de Prokofiev qui a marqué des générations d'enfants. En collaboration avec le CAPOC de Pau, Jan de Nadau a décidé d'en faire une adaptation en occitan. Mais attention : une adaptation, pas une traduction. Le texte original aura été revu et corrigé par Jan afin de lui donner une dimension culturelle véritablement gasconne...
Extrait "Peir e lo lop"

MUSICA : « Brigada Menestrèrs »
De Denis Salles et Marc Lasbarrères

C'est une drôle de brigade qui fait des siennes en Béarn, Gascogne et même dans toute l'Occitanie. « Brigada Menestrèrs » est un groupe issu des « Menestrèrs Gascons », association qui travaille depuis plus de trente ans à la sauvegarde et à la promotion de la culture occitane en Gascogne. Nous les avons rencontrés à l'occasion de la sortie de leur dernier disque, « Transumancias ».

MUSICA : « Qual es que ten ? »
Clip réalisé par Piget

Et pour clore l’émission, le clip de la chanson « Qual es que ten ? » extrait du dernier CD du groupe Du Bartàs « Tant que vira ».

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat