• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Viure al País

Tous les dimanches à 10h55
Logo de l'émission Viure al País

“Familha” dans Viure al pais du 26 juillet à 11h30

© MaxPPP
© MaxPPP

Dans ce magazine, l'équipe du magazine, a choisi de vous parler des familles. Ou plutôt de familles qui ont pris leurs racines depuis plus ou moins longtemps dans le monde occitan. Rencontres.

Par Emmanuelle Gayet

Revoir l'émission

RETRACH : Los Amiel passaires      
De Benoît Roux, Thierry Villeger et Olivier Denoun

La dynastie des Amiel en Hérault débute au XVème siècle quand la seigneurie de Montblanc était aux mains de François Phébus, roi de Navarre. Cet ancêtre qui accompagnait le roi sur ces terres héraultaises a décidé d'y rester. Et depuis, Didier Amiel professeur d'espagnol, sa famille et ses enfants (Jordan et Aymeric) y sont toujours.
Didier a toujours aimé le foot, celui de Johan Cruyff, Platini, Zidane et... de l'équipe d'Occitanie de football. Une sélection qu'il a repris en 2008 et qui dispute des coupes du monde hors FIFA, des championnats d'Europe comme les grands, cet été encore sur l'Ile de Man. Ses enfants jouent au foot. Avec eux, il s'occupe également des 18 hectares de vignes en bio-dynamie. Et dans le foot comme dans la viticulture, les Amiel sont des "passaires", des échangeurs d'histoire, de culture, de langue, de savoir-faire.

LOS OCCITANS A LA GUÈRRA : 3 FIGURAS Jaurès/Barthas/Jouveau 
De Benoît Roux et Jean-Pierre Jauze

La grande figure, c’est Jean Jaurès, « lo nòstre Joanon » comme on l’appelait en terre minière. Jaurès, occitan dans l’âme et dans le cœur, ardent défenseur des langues régionales et, jusqu’au dernier jour, de la paix. Son absence a profondément marqué les esprits durant le conflit.
Louis Barthas était caporal et tonnelier dans le Minervois. Il a côtoyé Jaurès dont il partageait les idées sociales, politiques et une certaine idée du pacifisme. De retour du front, il a écrit ses souvenirs de guerre sur 19 cahiers d’écolier. Ses carnets publiés en 1978, se sont vendus à plus de 100.000 exemplaires. Son petit-fils, Georges Barthas, témoigne du caractère hors du commun de son grand-père. Enfin Marius Jouveau, ami intime de Mistral, co-fondateur d’une école félibréenne dans les tranchées l'Escolo dóu boumbardamen. Il écrivait aussi dans l'Ecò dóu Bousquetoun imprimé et distribué au front. La poésie et le félibrige pour sortir des horreurs de la guerre.

VIRALENGA : La Familha Baccou       
De Myriam François et Laurence Boffet

Le fauteuil rouge est allé à la rencontre d'une joyeuse famille : Patrice, Juliette, Naïs.  Ils nous font partager leur joie de vivre et leurs histoires sur un immense terrain de jeu, la campagne des alentours de Maraussan où ils vivent. Une vraie famille occitane qui a trouvé dans l'occitan des racines bien solides et des ailes de géant pour découvrir le monde.

Train jaune des Pyrénées-Orientales : ses défenseurs veulent des engagements forts