Viure al País

Tous les dimanches à 10h55
Logo de l'émission Viure al País

Paysages et patrimoine au menu de Viure al país, ce dimanche à 11h30

© MaxPPP
© MaxPPP

Cette semaine, Viure al país vous emmène au pays de l'or noir en Périgord, puis dans le Sidobre aux paysages minéraux si particulier. Et enfin au dessus de Saint-Félix du Lauragais dans la séquence Còp d’ala.

Par Emmanuelle Gayet

AGRICULTURA : « Trufas negras »
De Denis Salles et Dominique Mazères

On l'appelle « or noir du Périgord », et pour cause : la truffe noire se vend 600 euros le kg sur les marchés et environ 900 euros au détail... Il n'est pourtant pas évident de vivre de ce champignon : capricieux, il peut être difficile à cultiver, malgré les avancées scientifiques des laboratoires de mycorhization qui permettent aujourd'hui d'associer du mycélium de truffe à de jeunes plants d'arbres.

DESCOBÈRTA: « Pel Sidòbre… »
De Clément Alet et Denis Hémardinquer

Le Sidobre est un territoire géologique exceptionnel qui constitue le plus vaste site granitique en Europe et en France, bien avant même la Bretagne. Le Sidobre est donc coincé au pied de la Montagne noire, juste au dessus de Castres, sur un plateau qui fait à peine 10 km de large sur 15 de long. C'est l'érosion naturelle des sols qui a crée ces paysages insolites constitués de gros cailloux, de rochers tremblants, de rocs gigantesques posés ici et là et qui font la renommée touristique de cette région. Mais au-delà de l'attrait spectaculaire des roches granitiques du Sidobre, ce pays vit grâce à l'exploitation de la pierre. Particulièrement résistant comparé aux autres granits du monde, celui du Sidobre ne sert pas qu'à faire des pierres tombales. On en retrouve sur les Champs Elysées à Paris, autant que dans le métro de Hong Kong par exemple. Dans ce reportage, nous irons donc à la rencontre de ces hommes qui gravitent autour du granit ; qu'ils soient tailleurs de pierre, artisans, carriers, guide touristique ou encore aubergiste... 

CÒP D’ALA : « Sant Felitz de Lauragués »
D’Amic Bedel et Pierre Brun

« Còp d’ala », pourrait se traduire en français par « À tire d’aile ».  Nous vous invitons à partir à la découverte de l’Occitanie, mais vue du ciel. Nous vous proposons de monter sur le dos de notre oiseau pour plonger dans l’histoire des territoires, des villes et des villages de l’Occitanie. Le dix-septième épisode de la série nous mène dans le pays de Cocagne, au dessus de Saint-Félix-de-Lauragais.

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat