• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Viure al País

Tous les dimanches à 10h55
Logo de l'émission Viure al País

Viure al paìs rencontre les occitans d'aujourd'hui, dimanche 10 mars à 11h30

Martine Prevot- Vira Lenga / © France 3 Midi-Pyrénées
Martine Prevot- Vira Lenga / © France 3 Midi-Pyrénées

Rencontre avec "Les quakers gardois", nouvelle tendance avec la danse "les sauts: béarnais" et visite à Martine Prévot, installée sur le fauteuil rouge qui chante une chanson traditionnelle "Las fialairas"

Par Emmanuelle Gayet

CURIOS : « Los Coacres de Lengadòc »
D’Aymeric Jonard et Jack Levé

En 1788, une communauté quaker voit le jour à Congénies, localité gardoise située entre Nîmes et Sommières. Les quakers gardois sont issus des conflaïres qui refusent la violence et prônent des idées pacifistes. Au 19e siècle, Congénies abrite une centaine de familles quakers mais ceux-ci refusant la conscription car étant non violents quittent progressivement la France pour se rendre dans des pays où existent des communautés quakers: Suisse, Amérique du nord ou du sud. Les femmes quakers restées au pays se marient alors avec d'autres protestants, notamment des méthodistes et cette population finit par disparaitre. Le dernier office quaker est célébré au début du 20e siècle. Ces dernières années, sous l'impulsion de Dennis et Françoise Tomlin, la maison quaker de Congénies reprend vie. Des cultes y sont à nouveau célébrés, mélangeant anglo-saxons installés dans la région et languedociens. Le culte quaker, sans clergé, se caractérise par de longs moments de recueillement silencieux ponctués de prises de paroles par ceux qui se sentent inspirés. De nos jours, il existe 250 quakers en France et environ 220 000 dans le monde (dont la moitié aux Etats-Unis, principalement sur la côte est). Un de leurs combats actuels est de s'efforcer de sortir de la dépendance aux énergies fossiles.

DANÇA  : « Sauts !  »
De Denis Salles et Clément Alet

C'est une  très vieille tradition pyrénéenne qui connaît un regain d'intérêt depuis quelques années. Non, il ne s'agit pas du chant polyphonique mais bien d'une danse très particulière  les sauts: béarnais. C'est grâce au travail de collectage et d'enseignement réalisé depuis ces trois dernières décennies en grande partie par les Menestrers Gascons que ces danses vivent encore aujourd'hui. Christiane Mousquès, membre de cette association, a réalisé des collectages videos depuis les années 80, à l'époque où les camescopes numeriques n'existaient tout simplement pas... Mais on découvrira aussi les sauts par ceux qui les dansent,  béarnais d'adoption, de coeur ou d'origine.

VIRA LENGA : Martina Prevot
De Myriam François et Laurence Boffet

Le fauteuil rouge se promène dans le Tarn, à Gaillac précisément. Il se réjouit d'accueillir Martine Prévot qui lui chante une chanson traditionnelle "Las fialairas" et l'entraîne sur les bords du Tarn pour lui raconter les prouesses du bâtisseur du pont de Gaillac. Tous les ponts d'Occitanie ont été bâtis par le diable ! Quelques devinettes à rajouter et une fois de plus, un florilège délicieux à déguster...

DMCloud:44301
Vira lenga : Martina Prevot

 

Blaquart (Nîmes olympique) et le bâton de bourbotte