• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Où est passé Emmanuel Macron entre ses vœux aux armées à Francazal et son déplacement dans Lot ?

Emmanuel Macron lors des vœux aux armées / © MaxPPP
Emmanuel Macron lors des vœux aux armées / © MaxPPP

Emmanuel Macron effectue un double déplacement en Occitanie : des voeux aux armées à Francazal et un débat avec des élus locaux dans le Lot. Entre les deux, l'agenda présidentiel ne mentionne rien. Selon nos informations, Emmanuel Macron a dîné puis séjourné sur la commune de Saint-Cirq-Lapopie. 

Par Laurent Dubois

La confidentiallité a été respectée jusqu'au bout. Pour son déplacement en Occitanie, l'agenda d'Emmanuel Macron s'est limité à deux événements : la base du 1er Régiment de Train Parachutiste le Palais des congrés de Souillac. En dehors de ces précisions, le black-out a été scrupuleusment respecté.

Entre les voeux aux Armées et le Grand débat de Souillac, aucune information n'était disponible. Des supputations circulaient sur un retour sur Paris avant un déplacement dans le Lot. L'hypothèse d'une nuit à la préfecture de Région a circulé. Le déploiement d'importants effectifs policiers autour de la place Sainte-Etienne, à Toulouse, accréditait cette piste.

Mais, selon nos informations, le chef de l'Etat a quitté la région toulousaine après ses voeux aux Armées et il s'est rendu directement dans le Lot. Une source précise que le déplacement s'est déroulé par voie terrestre. Dans le contexte des gilets jaunes, dans une région particulèrement impactée par le mouvement, le choix peut paraître "risquée". Mais c'est, visiblement, l'option retenue.

Emmanuel Macron s'est rendu sur la commune de Saint-Cirq-Lapopie. Le chef de l'Etat a dîné chez le sénateur Gérard Miquel. Puis il a passé la nuit dans l'hôtel SPA Saint-Cirq-Lapopie. Selon une source, Brigitte Macron accompagnait le président de la République. Ce "parcours" est bien connu d'Emmanuel Macron. Il reprend exactement les mêmes étapes que pendant la campagne présidentielle. 

Avant d'embrayer sur une visite dans une école et la rencontre avec les élus locaux, Emmanuel Macron a pu profiter de la table de l'un de ses soutiens de la première heure, Gérard Miquel. Mais il a pu retrouver aussi le confort et les prestations "balnéo" d'un hôtel qui offre comme panorama un des plus beaux villages de France

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus