Football : Laurent Boissier, directeur sportif de Nîmes Olympique rempile, Bernard Blaquart l'entraîneur, incertain

Laurent Boissier, directeur sportif de Nîmes Olympique reste, Bernard Blaquart, l'entraîneur est incertain pour la saison prochaine. / © MaxPPP et F3LR
Laurent Boissier, directeur sportif de Nîmes Olympique reste, Bernard Blaquart, l'entraîneur est incertain pour la saison prochaine. / © MaxPPP et F3LR

En quelques jours, les supporters du Nîmes Olympique sont passés de la peur à l'espoir. Le Directeur Sportif et l'entraineur du club ont laissé planer des doutes sur la suite de leurs carrières respectives dans le club pour la saison prochaine.

Par Josette Sanna et Daniel Moine

Stop ou encore.
Il y a quelques jours, Laurent Boissier se posait la question.
Après 4 années passées en tant que Directeur Sportif du Nîmes Olympique, il se disait usé.

Nîmes n'est pas le PSG

Aujourd'hui, et après une entrevue avec son président, il a décidé de poursuivre l'aventure. Même s'il sait qu'il n'aura pas les capacités financières du Paris Saint-Germain

Tu sais quand tu es au Nîmes Olympique que tu n'auras jamais d'argent, ni aujourd'hui, ni demain, ni après-demain...

"Tu sais quand tu es au Nîmes Olympique que tu n'auras jamais d'argent, ni aujourd'hui, ni demain, ni après-demain.... C'est comme ça, on ne va pas demander au président de mettre sa fortune dans le club. Il en a déjà suffisamment investi. Je crois que c'est le président en France qui a mis le plus d'argent ( dans un club) en fonds propres", souligne Laurent Boissier, directeur sportif du club de football nîmois.

Garanties

Pour cela, il a obtenu des garanties concernant son avenir et le profil de la future équipe, 
Elles sont signées du président du club Rani Assaf.

"C'est à nous de créer nos propres ressources en vendant nos propres joueurs, ce qui va peut-être nous faire progresser", ajoute Laurent Boissier  

Blaquard s'interroge

Bernard Blaquart s'est interrogé après les déclarations de Laurent Boissier.

Il entend lier son sort à celui du Directeur sportif, malgré un contrat qui court jusqu'en juin 2023.
Autre de ses désirs, attaquer la deuxième saison en ligue 1 avec une équipe plus que compétitive, compte tenu des départs annoncés.

On prépare l'année prochaine comme si je restais

"On prépare l'année prochaine comme si je restais. Après on verra comment se passe l'organisation du club la saison procaine, l'évolution des structures, celle de l'équipe.
Si le projet ne vous convient pas, ce n'est pas la peine de rester", conclut Bernard Blaquart, entraîneur du Nîmes Olympique 

Départs

Comme Paul Bernardoni, le gardien de but, quatre autres joueurs prêtés vont retourner dans leur club.

Rachid Alioui ne renouvellera pas son contrat. 
Et la pépite, Teji Savanier devrait partir, peut-être à Nice ou à l'OM.
Des clubs espagnols et italiens sont sur les rangs pour l'engager.
Laurent Bossier et Bernard Blaquart vont avoir du pain sur la planche pour reconstruire leur effectif et relever ce nouveau défi.

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus