• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un forcené armé menace le maire de St Brès et se retranche chez lui

Périmètre de sécurité à St Brès aux abords de la maison où l'homme s'est retranché / © F3 LR / F. Hertmann
Périmètre de sécurité à St Brès aux abords de la maison où l'homme s'est retranché / © F3 LR / F. Hertmann

Un homme armé s'est retranché chez lui à St Brès à l'est de Montpellier. D'après la gendarmerie, il aurait menacé le maire de la commune Laurent Jaoul. Il a tiré en direction des gendarmes qui venaient l'interroger. L'un d'eux a été blessé.

Par Laurence Creusot

Les faits se sont déroulés vers 11 h 00 ce matin dans la commune de Saint Brès à l'est de Montpellier.
Un homme armé s'est enfermé à son domicile.
Il a tiré en direction des gendarmes venus l'interroger. L'un d'eux a été touché et serait blessé.
Saint Brès dans l'Hérault / © France 3 LR
Saint Brès dans l'Hérault / © France 3 LR

D'après le maire de la commune Laurent Jaoul joint par téléphone, l'homme l'a menacé de mort hier dimanche suite aux fortes pluies.
Sa maison était inondée et il a crié au maire  " Je vais te crever".
Le maire a porté plainte et ce matin les gendarmes se sont rendus au domicile de l'individu pour l'interroger.
L'homme furieux a sorti une arme et a tiré dans leur direction.
Un gendarme aurait été blessé. D'après Laurent Jaoul : " Il a reçu un éclat au bras".

Le témoignage de Laurent Jaoul interrogé par Léo Lemberton

Forcené de St Brès ( 34) : témoignage du maire
Laurent Jaoul maire de St Brès
Selon le maire, l'homme âgé de 66 ans a déjà menacé le précèdent maire de St Brès dans les années 90, il est connu pour ses accès de colère.
A 12 H 30 le peloton d'intervention de la gendarmerie interrégional est arrivé sur place.
A 15 h 45 selon notre équipe de reportage les discussions se poursuivaient pour tenter de convaincre l'homme de se rendre.
L'homme est armé. Dans les années 90 il avait tiré au plomb sur le véhicule du précèdent maire.
A 16 h 30 son épouse est libérée. 
A 22 H 30 l'homme sort de chez lui et est interpellé par les gendarmes sans que le peloton d'intervention n'ait besoin de donner l'assaut. Il est placé en garde à vue.

Sur le même sujet

Hérault : 1.500 teufeurs à la rave-party de Viols-en-Laval sous surveillance

Les + Lus