• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Forcené de St Brès : l'homme possédait plusieurs armes sans autorisation

Christophe Barret, le procureur de la République, a ouvert une information judiciaire - 26 août 2015 / © France 3 LR
Christophe Barret, le procureur de la République, a ouvert une information judiciaire - 26 août 2015 / © France 3 LR

Le parquet de Montpellier a ouvert une information judiciaire pour tentative d'homicide volontaire sur des gendarmes après l'arrestation du forcené de Saint-Brès. L'homme, qui avait menacé de mort le maire et avait tiré en direction des gendarmes, possédait trois armes de poing.

Par Laurence Creusot


L'homme qui a tiré sur les gendarmes à St Brès près de Montpellier, lundi 24 août, a été mis en examen pour tentative d'homicide involontaire.
Il s'était retranché chez lui dans la matinée, au moment où les forces de l'ordre venaient l'interroger à propos des menaces de mort qu'il avait proféré à l'encontre du maire Laurent Jaoul. Il s'était rendu dans la soirée.
"Je vais te crever" avait-il lancé au maire de St Brès dimanche accusant ce dernier de ne rien faire pour éviter l'inondation de sa maison après les fortes pluies.

L'homme âgé de 66 ans est aussi poursuivi pour port d'armes illégal. En perquisitionnant son domicile, les gendarmes ont retrouvé trois armes de poing détenues sans autorisation.

Le procureur Christophe Barret a ouvert une information judiciaire.
Forcené de St Brès : il possédait plusieurs armes
Itw de Christophe Barret procureur de la République

L'homme, mis en examen, a été présenté à un juge qui décidera ou non de son incarcération.

Depuis les faits, la famille de cet homme a créé un compte facebook, pour expliquer, à sa façon, la situation et le geste du sexagénaire.

A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus