Gard, Hérault, Pyrénées-Orientales : vente de bouteilles de gaz, de feux d’artifices... Les interdictions du Nouvel An

La vente de pétards et d'artifices est interdite dans le Gard pour le Nouvel an - 31 décembre 2019 / © Philippe RIEDINGER - MAXPPP
La vente de pétards et d'artifices est interdite dans le Gard pour le Nouvel an - 31 décembre 2019 / © Philippe RIEDINGER - MAXPPP

Depuis plusieurs années, pour le Nouvel An, les préfectures de certains départements décident d’interdire la vente de feux d’artifices, de produits inflammables, de bouteilles de gaz ou encore de certains types d’alcools. C’est le cas cette année dans le Gard et l'Hérault.

Par Joane Mériot

Pour des raisons de sécurité, la préfecture du Gard a pris un arrêté interdisant la vente des feux d’artifices, des carburants en jerrican, des inflammables ou chimiques pour le Nouvel An :

"Dans le cadre du passage au nouvel an et afin de prévenir des désordres, Didier Lauga, préfet du Gard, a décidé d’interdire de vente des feux d’artifices, des carburants en jerrican, des produits inflammables ou chimiques, des bouteilles de gaz et des alcools des groupes 3 à 5 au sein des débits de boissons temporaires sur l’ensemble des communes du Gard, du lundi 30 décembre 2019 au mercredi 1er janvier 2020 inclus, peut-on lire sur le site de la Préfecture."

Concernant la population, les avis sont plutôt mitigés :

Normalement le 31, c’est festif donc je ne comprends pas, interdire le reste de l’année je suis d’accord, mais là ça me parait bizarre, déplore un client. Une bonne chose nous dit un autre client d’un magasin d’articles de fêtes.

 

Pour le préfet du Gard Didier Lauga, ces arrêtés sont devenus indispensables depuis plusieurs années :
 

Ces arrêtés produisent leurs effets, certains ne sont pas bien informés là-dessus mais en tout cas nous constatons les résultats sur le terrain et ce depuis plusieurs années.


Ces dispositions prennent effet à compter du lundi 30 décembre 2019, minuit jusqu’au mardi 1er janvier 2020, à minuit et concernent toutes les communes du Gard. L’objectif est de prévenir les troubles à l’ordre public et la prise à partie des forces de sécurité et de tout représentant des services publics. 

Le reportage d'Esmeralda Terpereau et Christelle Nicolas
 

Dans l'Hérault, les particuliers spécifiquement visés


Dans l'Hérault, la préfecture précise dans un communiqué que cette interdiction porte sur les engins pyrotechniques non professionnels destinés aux particuliers, de catégories "C1 à C4", ainsi que sur les pétards :
 

Deux arrêtés préfectoraux interdisent pour le département de l’Hérault, du mardi 31 décembre 2019 à 7 heures au jeudi 02 janvier 2020 à 7 heures, toute cession, vente et utilisation d’artifices de divertissement classés de C1 à C4. La cession, la vente et l’utilisation de pétards de toutes catégories sont également interdites sur cette période.


Mêmes dispositions dans les Pyrénées-Orientales


Dans ce même département, le transport, la détention et la consommation de boissons alcoolisées sur les lieux de manifestations revendicatives sur la voie publique sont également prohibés jusqu'à jeudi. La préfecture des Pyrénées-Orientales a pris un arrêté similaire.

Sur le même sujet

Les + Lus