Gard : Sakata, l'entreprise japonaise qui fournit des semences au monde entier est installée à Uchaud

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Lagarde
Illustration
Illustration © Sakata

Une entreprise japonaise implantée dans le Gard étudie et croise des semences potagères en vue de les exporter dans le monde. Implantée depuis 1998 à Uchaud, près de Nîmes, elle vient d'inaugurer un nouveau centre de recherche.

C’est une entreprise discrète mais qui plante ses graines un peu partout dans le monde. Sakata, l’une des entreprises leaders dans le marché des semences potagères est implantée à Uchaud, dans le Gard.

Une entreprise à succès qui symbolise le succès de la coopération entre la France et le Japon, à tel point que l’inauguration d’un nouveau centre de recherche, le 19 octobre dernier, a justifié la venue de l’ambassadeur du Japon en France, Masato Kitera.

Installée dans le Gard depuis 1998, l’entreprise emploie 150 salariés et se permet même d’en embaucher 10 nouveaux chaque année depuis 3 ans.

Spécialisés dans les plantes potagères, les chercheurs de la firme travaillent sur des semences de choux, de brocolis et de tomates.
durée de la vidéo: 01 min 44
Gard : Sakata, l'entreprise japonaise qui fournit des semences potagères au monde entier est basée à Uchaud ©France 3 Languedoc-Roussillon

Un centre de recherche discret qui peut susciter quelques interrogations quant à la manipulation éventuelle d’organismes génétiquement modifiés (OGM).

Sur ce point, l’entreprise se défend d'en utiliser et affirme bannir leur utilisation et s’en tenir à des procédés naturels :

On croise des plantes entre elles, comme elles se croisent dans la nature, donc non on ne fait pas d’OGM ici chez Sakata. On utilise des technologies qui nous permettent de comprendre l’ADN et donc de sélectionner au mieux, mais c’est là que ça s’arrête.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.