• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gard : l'usine Haribo basée à Uzès met en place un plan de départs volontaires

L'usine Haribo d'Uzès, dans le Gard / © France 3 LR
L'usine Haribo d'Uzès, dans le Gard / © France 3 LR

Alors que la consommation de bonbons explose, Haribo veut se mettre au régime. Le fabricant installé à Uzès, dans le Gard, veut réduire ses effectifs et met en place un plan de départs volontaires de 55 personnes. Les syndicats et les salariés s'inquiètent.

Par Z.S.


Consommateur de bonbons ou pas, tout le monde connaît les fraises Tagada. Celles-là sont produites dans l'usine Haribo à Uzès, dans le Gard.

Plan de départs volontaires


Le site gardois est a priori en plein essor : le chiffre d'affaire, le bénéfice et la productivité sont en hausse. Et pourtant, la direction met en place un plan de départs volontaires. Elle souhaite voir partir 55 salariés. Le même scénario se joue sur le site de Marseille.

Uzès (30) : l'usine Haribo met en place un plan de départs volontaires
Alors que la consommation de bonbons explose, Haribo veut se mettre au régime. Le fabricant installé à Uzès, dans le Gard, veut réduire ses effectifs et met en place un plan de départ volontaires de 55 personnes. Les syndicats et les salariés s'inquiètent. - F3 LR - France 3 Pays Gardois

Haribo investit en Allemagne


Parallèlement, l'entreprise Haribo est en train d'investir sur une nouvelle usine en Allemagne. En grande partie automatisé, ce site pourrait produire 200.000 tonnes par an, soit 4 fois la capacité française actuelle. De quoi alimenter l'inquiétude des 764 salariés français.

Les salariés fixés en 2020


Haribo veut réduire les coûts de production des 2 usines françaises. C'est en 2020, alors que le site allemand devrait tourner à plein régime, que les salariés d'Uzès et de Marseille seront fixés sur leur sort.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus