• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Logements en Occitanie : à Alès, de nouvelles constructions pour dynamiser le tissu économique et social

Au quartier Prés Saint Jean, des barres d'immeuble sont en cours de démolition. Selon la mairie, chaque logement détruit sera reconstruit. / janvier 2019. / © C. Métairon / France 3 LR
Au quartier Prés Saint Jean, des barres d'immeuble sont en cours de démolition. Selon la mairie, chaque logement détruit sera reconstruit. / janvier 2019. / © C. Métairon / France 3 LR

A Alès, dans le Gard, quelques quartiers rencontrent des problèmes d’insalubrité et de vétusté. Face à cela, la mairie tente de trouver des solutions, en détruisant l'ancien et en reconstruisant du neuf. Objectif : donner un second souffle économique et social à la ville.

Par Olivia Boisson


Nous sommes à Alès, connue pour son site minier, aujourd’hui fermé.
En dessous de ces anciennes mines, fermées en 1968, nous découvrons le quartier de la Royale. Les façades sont dégradées, et les logements semblent vides, inhabités. Pourtant, certains logements sont encore occupés aujourd’hui. Nous avons frappé à quelques portes, sans succès. Les habitants ne souhaitent pas parler, soit par peur des représailles, soit par honte. Un problème existe au cœur de ce quartier : la présence de marchands de sommeil.


L’existence des « marchands de sommeil »


Alors pour en parler, nous sommes allés à la rencontre de Christiane Piat, la présidente du collectif d’action contre le chômage et la précarité d’Alès et des Cévennes. Nous entrons dans les locaux de l’association, prêtés par la mairie. Une dizaine de personnes attendent la distribution alimentaire.
Christiane connaît le quartier de la Royale dans les moindres détails, et pour cause, elle le fréquente depuis 17 ans. Elle nous emmène voir un bâtiment vétuste et insalubre. Nous entrons dans la cage d’escalier. Les murs sont moisis à cause de l’humidité.

Ce sont des bâtiments qui ont été construits à l'époque des mines, pour les mineurs. Lorsque les mines ont été fermées, les entreprises des mines n'ont pas voulu perdre d'argent et ont vendu ça aux familles qui étaient sur place, pour une bouchée de pain. Ils ont acheté, mais à l'origine les bâtiments étaient construits provisoirement. Malheureusement, c’est devenu du long terme parce que ça a été acheté. A l'origine, ça n'aurait jamais dû être vendu. Ces bâtiments-là ne devraient même plus exister.
 

Logements en Occitanie : à Alès, une habitante décrit le quartier de la Royale
Christiane Piat, habitante et actrice du monde associatif alésien nous explique l'état de l'un des bâtiments du quartier de la Royale. La vétusté est un problème bien présent sur le secteur, un ancien site minier. - France 3 LR - O. Boisson - C. Métairon - P. Sportiche


Des conditions de vie difficiles


Christiane connaît le quartier et ses habitants. Par le biais du collectif, elle rencontre bon nombre d’alésiens. Pour elle, la situation est catastrophique, même si selon elle, la mairie fait de son mieux.

Si je vous dis que les SDF qui vont squatter dans les maisons sont mieux logés que les familles qui vivent ici. Ils sont plus à l'abri que les personnes qui sont ici, ils sont moins dans l'humidité, ils sont moins malades.
 

Logements en Occitanie : à Alès, une habitante nous explique les conditions de vie des habitants du quartier de la Royale
Christiane Piat est habitante d'Alès et actrice du monde associatif alésien. Elle connaît la plupart des habitants du quartier de la Royale, et nous explique les conditions de vie de certains d'entre eux. - France 3 LR - O. Boisson - C. Métairon - P. Sportiche


Des propriétaires soucieux


Dans certains quartiers, des propriétaires prennent soin de leurs locataires. Au quartier de Rochebelle, nous avons rencontré Edwige Poudevigne. Son immeuble est aujourd’hui à vendre, car "c’est trop de travail" selon la retraitée.
Il y a quelques mois, son immeuble de deux étages subissait un gros dégât des eaux. La propriétaire a donc dû engager des travaux de rénovation, ce qui représentait un gros budget.

Je comprends que des propriétaires qui n'y arrivent pas et du coup ils louent des logements souvent abîmés ou pas corrects à la location.

Pour Edwige Poudevigne, hors de question de laisser ses locataires dans un état vétuste voire insalubre.


La mairie agit contre la vétusté


Face à la vétusté des bâtiments, la mairie engage depuis des années, des travaux de démolition et de réhabilitation. C'est le cas en centre-ville. Selon les services de la mairie d’Alès, il n’est pas évident de repérer et d’agir contre les logements insalubres. C’est ce que nous explique Catherine Loyrion, la responsable du service habitat et logement de l’agglomération d’Alès.

Il peut arriver qu'on identifie de l'insalubrité quand on rentre dans un immeuble (…) mais globalement dans le logement, c'est la personne qui occupe le logement qui va être le déclarant de l'insalubrité.


Revitaliser le tissu économique et social


Pour les élus de cette ville de plus de 40.000 habitants, l'objectif est clair : revitaliser le tissu économique et social.
Christophe Rivenq est le directeur de cabinet du maire d’Alès. Pour les élus, l’objectif est simple : faire de cette ville, touchée par un fort taux de chômage, un lieu dynamique tant sur le plan économique que social.

Pour cela, Alès fait partie du Plan Action Cœur de Ville. La ville a donc été retenue parmi les 222 villes françaises qui bénéficient d’une convention de revitalisation sur 5 ans pour redynamiser leur centre-ville. 5 milliards d’euros d’aides seront partagés entre tous les projets français.
Mais la mairie d’Alès avait déjà décidé bien avant cette convention de prendre les devants, que ce soit sur le logement ou sur d’autres domaines de la vie quotidienne, comme les transports par exemple. Christophe Rivenq nous l'explique.
 
Logements en Occitanie : à Alès, les élus veulent donner un nouveau souffle à la ville
Christophe Rivenq, le directeur de cabinet du maire d'Alès, nous explique comment la municipalité compte donner un nouveau souffle à une ville qui, malgré son fort taux de chômage, attire encore des jeunes. - France 3 LR - O. Boisson - C. Métairon - P. Sportiche

La mairie d’Alès agit en ce moment même sur le logement. Au quartier Prés Saint Jean, des barres d’immeubles sont en démolition. La mairie l’assure : "chaque logement déconstruit est reconstruit". Objectif : donner un second souffle à celle qu’on appelle "la capitale des Cévennes".

Reportage d’Olivia Boisson, Cédric Métairon, Philippe Sportiche et Elisabeth Silveiro.
Logements en Occitanie : à Alès, de nouvelles constructions pour dynamiser le tissu économique et social
A Alès, dans le Gard, quelques quartiers rencontrent des problèmes d’insalubrité et de vétusté. Face à cela, la mairie tente de trouver des solutions, en déconstruisant et reconstruisant les bâtiments concernés. Objectif : donner un second souffle économique et social à la ville. - France 3 LR - O. Boisson - C. Métairon - P. Sportiche - E. Silveiro

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : des agriculteurs dénoncent la récupération de terres agricoles pour produire de l'électricité verte

Les + Lus