• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gilets jaunes : 900 salariés en chômage partiel dans le Gard

Selon nos confrères de France Bleu, plusieurs entreprises du Gard ont sollicité la DIRECCTE pour avoir recours au chômage partiel. Conséquence du mouvement des gilets jaunes, comme ici devant l'entreprise Royal Canin, le 20 novembre 2018. / © France 3 LR / A. Goyon
Selon nos confrères de France Bleu, plusieurs entreprises du Gard ont sollicité la DIRECCTE pour avoir recours au chômage partiel. Conséquence du mouvement des gilets jaunes, comme ici devant l'entreprise Royal Canin, le 20 novembre 2018. / © France 3 LR / A. Goyon

Selon nos confrères de France Bleu Gard Lozère, c'est l'une des conséquences du mouvement des gilets jaunes. 18 entreprises du Gard ont sollicité la DIRECCTE (Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi). Objectif : avoir recours au chômage partiel.

Par Olivia Boisson

Selon nos confrères de France Bleu Gard Lozère, plusieurs chefs d'entreprise se sont rendus vendredi à la DIRECCTE du Gard. Suite aux blocages, certains sont obligés de mettre une partie de leurs salariés au chômage partiel. 

Parfois 100% des salariés


Sur 18 entreprises, 4 doivent mettre tous leurs salariés au chômage partiel. C'est le cas de certains super ou hypermarchés qui ne sont plus livrés en raison des blocages de leurs centres de logistique.

60 000 heures de travail perdues


900 salariés en chômage partiel : 60 000 heures de travail perdues. Selon nos confrères de France Bleu, c'est du jamais vu dans le département.
Deux agents traitent les demandes des chefs d'entreprise. 

Obtenir une aide financière de l'Etat


Avoir recours à de l'activité partielle permet aux chefs d'entreprise d'obtenir une aide financière de l'Etat pour les heures non travaillées.

Tous les types d'entreprises sont concernés


Le tissu économique du Gard est composé à 85% de TPE et de PME. Ces blocages touchent aussi de grosses entreprises comme Perrier ou Royal Canin, elles aussi obligées de mettre une partie de leurs salariés en chômage partiel.
 

A Alès, les petites entreprises trinquent


Le blocage de l'agglomération alésienne est un coup dur pour les chefs d'entreprise. Celles qui sont situées à proximité de la rocade sont les premières impactées. 5 d'entre elles ont déjà recours à du chômage partiel. C'est le cas de Pierre Bataille, propriétaire d'un salon de coiffure. En quelques jours, il perdait 70% de son chiffre d'affaires. Avec 5 salariés, la fin du mois pourrait être difficile. 

Si cela continue, je vais devoir trouver des solutions pour mes salariés, parce qu'à la fin du mois, je ne pourrai certainement pas les payer à la juste valeur de leur travail.


Reportage de Laurent Beaumel, Serge Dijan, et Laurence Chraibi.
Gilets jaunes : à Alès, les petites entreprises trinquent
Le blocage de l'agglomération alésienne est un coup dur pour les chefs d'entreprise. Celles qui sont situées à proximité de la rocade sont les premières impactées. 5 d'entre elles ont déjà recours à du chômage partiel. - France 3 LR - L. Beaumel - S. Dijan - L. Chraibi

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus