Intempéries dans le Gard, l'Hérault et les Cévennes : le point sur la situation

La crue à Palavas-les-Flots, ce samedi, a inspiré quelques kayakistes / © Arnaud PKM
La crue à Palavas-les-Flots, ce samedi, a inspiré quelques kayakistes / © Arnaud PKM

Le Gard, l'Hérault et la Lozère ont été touchés par un épisode cévenol de forte intensité dans depuis le vendredi 22 novembre. La Lozère est toujours en vigilance orange aux inondations alors que les Cévennes ont subi de fortes pluies. Dans le Gard, l'ensemble des cours d'eau sont en crue.

Par Emma Derome

Un épisode cévenol frappe l'Hérault, le Gard et la Lozère depuis la nuit du vendredi 22 au samedi 23 novembre, où des orages et de fortes pluies ont été constatés dans les trois départements.

Météo France a placé vendredi soir 11 départements du Sud en vigilance orange orages-pluies-inondations. Ce samedi à 14 heures, seuls la Lozère et l'Aveyron étaient maintenus en vigilance orange aux inondations en Occitanie.

 

Jusqu'à 300 mm de pluie sur le relief cévenol

Sur les reliefs des Cévennes, des pluies continues sont tombées dans la nuit, jusqu'à 200 mm par endroit. Entre 250 et 300 mm de pluie sont attendus d'ici la fin du phénomène. En plaine, également dans le Gard et l'Hérault, on attend des cumuls de 80 à 120 mm de précipitations (parfois 40 à 100 mm en quelques heures seulement ce samedi).
 

Une cinquantaine de pompiers ont été déployés en Lozère, où plusieurs magasins ont été inondés dans les gorges du Tarn, ainsi qu'un musée touché par la crue de l'Allier à Langogne. Le Tarn est également sous étroite surveillance.
 

Le Gardon et la Cèze en crue

Sur le Gard, des orages sont attendus dans la journée, parfois accompagnés de grêle et de fortes rafales de vent (dépassant localement 100 km/h). Le département est repassé en vigilance jaune orages-pluies-inondations jusqu'à ce samedi soir. 
 

L'ensemble des cours du département sont en crue et devraient atteindre leur crue maximale en début d'après-midi. 

Le Gardon est sorti de son lit notamment à Alès, Saint-Jean-du-Gard et Anduze. Le fleuve est monté jusqu'à 2 mètres 50

La Cèze est également montée à Bagnols-sur-Cèze et à Saint-Ambroix, où les habitants d'un quartier en bordure d'une route submersible devaient être évacué par prévcaution. Cette mesure annoncée dans un premier temps, prise par le maire à cause d'un barrage défectueux qui engrange une montée des eaux, a finalement été annulée. 

Le Vidourle à Sardan, l'Hérault également à Valleraugue, tout comme le Rieutord près de Sumène, étaient en crue ce samedi matin. 
 
 
 

À Tresques aussi, la Tave est sortie de son lit, emportant deux voitures sans faire de victime.
 
Dans la nuit, les pompiers du Gard ont compté cinq interventions, notamment pour l'effrondement d'un mur d'une habitation. Aucune victime n'est à déplorer.

Le phénomène devrait se poursuivre dans la journée. Les météorologistes s'attendent à une crue du Rhône, dans lequel tous ces cours d'eau se jettent, en fin de journée ou dimanche. 
 

Le point sur la situation ce samedi soir

 

 

 

Des routes fermées

Le département du Gard indique que plusieurs routes ont été fermées à cause de ponts submerssibles en prévision de l'intensité du phénomène attendu dans la journée. Parmi d'autres, le pont de Dions, sur la RD22, a été fermé entre Uzès et La Calmette (déviation par St Chaptes), et la digue d'Anduze, sur la RD907 également.

Les pompiers du Gard effectuent des reconnaissance et recommandent de ne pas emprunter de voie ou de pont submersibles.  
 


Dans l'Hérault, les cumuls de pluie ont fait déborder les étangs autour de Palavas-les Flots, où les routes étaient inondées ce matin. 
 
A Palavas-les-Flots, les étangs ont débordé et inondé la chaussée / © FTV
A Palavas-les-Flots, les étangs ont débordé et inondé la chaussée / © FTV

Les gorges de l'Hérault sont également en crue. 
 


Cet épisode devrait prendre fin ce samedi en fin de journée.
 

Sur le même sujet

Les + Lus