Cet article date de plus de 3 ans

3 militaires de Nîmes terminent dans le top 20 des pilotes de l'enduro mondial

Pour la première fois de son histoire, l’équipe de France d’Enduro Armée de Terre – FFM a participé à la finale du Championnat du monde d'enduro en Allemagne. 3 militaires du 503e régiment du Train de Nîmes se classent dans le top 20 mondial.
Thibaut Passet
Thibaut Passet © Armée de terre
Les 3 pilotes nîmois de l’équipe de France d’Enduro Armée de Terre – FFM ne jouaient pas le podium lors de la finale du championnat du monde d'enduro, le week-end dernier, à Zschopau, à l’est de l’Allemagne.
Mais pour leur première année, ils sont venus se mesurer aux meilleurs pilotes, avec succès.

Blanjoue termine 8e.
Après un prologue réussi le vendredi soir avec le 2ème temps, il a réalisé une excellente première journée samedi. Auteur de très bon chronos dont le meilleur temps dans «l’extrem test», il a été en bagarre pour la 4ème place jusqu'à la dernière spéciale. Malheureusement, une chute dans un passage technique le relègue à la 8ème place.

Nicolot termine 11e.
En bagarre pour la 5ème place samedi, il a cassé son câble d’embrayage en liaison et a pris une minute de pénalité au contrôle horaire. Il termine 13ème. Dimanche, il part à la faute à plusieurs reprises dans «l’enduro test» et ne sera pas en mesure de se battre. Il termine 11ème.

Passet termine 16e.
Il a terminé samedi en 7ème position sur la feuille de temps. Cependant, une pénalité de 10 secondes pour départ anticipé au prologue de la veille le classe finalement 10ème. Moins à son aise le lendemain, il part plusieurs fois à la faute et termine 16ème.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
moto sport auto-moto allemagne international