• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Arènes de Nîmes : sensibilisation à la sécurité routière pour 4000 élèves du Gard

Un choc entre une voiture et une moto dans les arènes de Nîmes / © Pref Gard
Un choc entre une voiture et une moto dans les arènes de Nîmes / © Pref Gard

Opération de sensibilisation à la sécurité routière dans les arènes pour 4000 collégiens issus de 24 établissements du Gard. A quelques jours des vacances scolaires le but est d'éviter au maximum les accidents. Le Gard l'un des 10 départements français les plus meurtriers sur les routes.

Par Josette Sanna

Avec 64 tués sur les routes en 2018, le Gard est un des départements de France les plus meurtriers sur les routes.
Alors que les accidents de la route diminuent en France, la tendance s'inverse dans le Gard.

Vitesse, alcool et.... téléphone portable

10 personnes ont déà pardu la vie depuis le début de l'année sur les routes de ce département.
En cause : les excès de vitesse et la consommation d'alcool et de stupéfiants.
Mais de plus en plus de jeunes perdent la vie à cause des écouteurs et des téléphones portables

"Il y en a de plus en plus qui traversent avec des écouteurs et des téléphones portables et cela altère leur discernement ; le code de la route ne s'applique pas qu'aux automobilistes, précise Philippe Gadais, commandant au commissariat de police de Nîmes

Sensibilisation à la sécurité routière à Nîmes
Philippe Gadais, commandant au commissariat de police de Nîmes - F3LR - C. Leboeuf. V. Danger

Avec cette opération de sensibilisation, la préfecture du département a voulu frapper fort en invitant 4000 adolescents à assister dans les arènes de Nîmes, à la reproduction d'accidents courants comme
le choc entre un piéton et une voiture roulant à seulement 50 km/h.

" C'est bien, ça fait peur et ça fait prendre conscience du risque", réagit une élève de 4e.

Le choc des images

Des images... d'une extrême violence : les scènes sont jouées par des pilotes professionnels avec un mannequin biofidèle, -qui fait le poids et la taille d'un adolescent moyen-. 

Le but :  reconstituer avec précision les accidents de la route  pour sensibiliser les adolescents aux dangers de la route.

Les élèves ont assisté à deux autres démonstrations : un choc entre une voiture et un deux-roues , et une collision entre deux véhicules toujours à la vitesse maximale autorisée en ville.
Des images-choc pour sensibiliser les élèves à la prévention routière / © V. Danger F3LR
Des images-choc pour sensibiliser les élèves à la prévention routière / © V. Danger F3LR
Le but est de reconstituer des scènes aussi réalistes que possibles pour éviter les accidents, à quelques jours des vacances scolaires.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus