"Je suis meurtri, réagit Damien, pompier professionnel à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard. J’ai toujours du mal à comprendre comment on peut en arriver là." L'affaire est révélée par Midi-Libre. Titus, est mort après avoir reçu des coups de couteau derrière l'oreille, le 22 janvier dernier.

C'est Ludivine, la compagne de Damien, qui, au retour d’un footing, a découvert les plaies profondes sur le pauvre animal. Le couple possède une petite ferme avec des boucs ou des poules.

A chaque fois qu’on rentrait après le travail, il nous appelait pour qu’on vienne lui faire un câlin. 


"J’ai l’habitude de récupérer des animaux de la ferme dont personne ne veut. Quelqu’un souhaitait se séparer de lui et son arrivée nous a empli de bonheur. A chaque fois qu’on rentrait après le travail, il nous appelait pour qu’on vienne lui faire un câlin. Il laisse un grand vide…", explique-t-il à 30 millions d'amis.


Le petit âne ne s'est pas remis de ses blessures et est mort lundi. Une plainte va être déposée à la gendarmerie de Bagnols-sur-Cèze pour tenter de comprendre ce qui a pu lui arriver. En fin de matinée ce mardi matin, la fondation 30 millions d’amis annonçait sur son compte Twitter son intention de se constituer partie civile.


Ce contenu n'est pas compatible AMP.