Eau de Nîmes métropole : le recours de Saur et Suez rejeté, Véolia garde le contrat

La Saur, détenteur du contrat d'eau et assainissement de Nîmes Métropole depuis 50 ans, et Suez, on été débouté de leur recours contre Véolia, le nouveau délégataire du contrat.
La Saur, détenteur du contrat d'eau et assainissement de Nîmes Métropole depuis 50 ans, et Suez, on été débouté de leur recours contre Véolia, le nouveau délégataire du contrat.

Saur et Suez contestaient la décision de Nîmes métropole de confier à Veolia son marché de l'eau et de l'assainissement pour la période 2020-2028. Leur recours a été rejeté par le tribunal administratif de Nîmes, ce mardi 19 février. Véolia concerve le contrat à hauteur de 185 millions d'euros. 

Par Emma Derome

Nîmes Métropole va confier le marché de l'eau et de l'assainissement à Veolia, à partir de 2020 et pour les huit années à venir, au détriment des autres candidats, la Saur, opérateur historique depuis près de 50 ans, et Suez. C'est désormais une certitude, après le rejet par le tribunal administratif de Nîmes, mardi 19 février, des recours déposés par les deux entreprises concurrentes.

Des recours qui bloquaient la signature du contrat entre Nîmes Métropole et Véolia. Le délégataire sortant, la Saur, et Suez, avaient émis des doutes sur la manière dont avait été attribuée la délégation de ce marché, représentant près de 200 millions d'euros.

Yvan Lachaud, président de la métropole, avait déclaré que le conseil communautaire avait choisi l'option la moins chère. Il espère économiser 80 millions d'euros sur la période, et promet une baisse du prix de l'électricité de 15%.

Des arguments non compris par la direction de la Saur, qui se prévalait d'une baisse de 17% du prix. L'image de l'entreprise avait en revanche été fragilisée par une enquête de Cash Investigation, qui révélait que près de 37% de l'eau payée par les Nîmois se perd dans les canalisations à cause de nombreuses fuites. 

Un recours sur le fond

Les deux déboutés ont par ailleurs déclaré déposer un nouveau recours, sur le fond cette fois, afin d'exposer leurs arguments en détail. Une procédure plus longue et qui ne bloque plus la signature du contrat entre les deux parties, qui se rencontreront lors d'une conférence de presse ce jeudi.

Le président de la métropole dit accueillir cette décision "avec satisfaction mais sans grande surprise" dans un communiqué. Il ajoute : "Il s'agit d'une mise au point claire et précise à l'égard de ceux qui voulaient semer le doute sur l'impartialité de l'agglomération comme sur ma complète volonté de transparence."
 
Nîmes métropole : Veolia devrait décrocher le marché de l'eau et de l'assainissement
Fini la Saur, détenteur du contrat depuis 50 ans. Veolia devrait devenir le nouveau délégataire du contrat eau et assainissement de la Métropole de Nîmes. Montant du contrat : un peu moins de 200 millions d'euros. - F3 LR - Reportage : J.Curato, P.Barbès et E.Mangani

A lire aussi

Sur le même sujet

Les images des manifestations à Barcelone

Les + Lus