Cet article date de plus de 3 ans

Gard : les parents en colère face à la hausse du prix des transports scolaires

Les parents d'élèves du village de Mus, dans le Gard sont en colère face à la hausse du tarif des transports scolaires. Ils doivent payer 150 euros de plus que les autres sous prétexte que leur logement se situe à moins de 3 kilomètres du collège. Ils réclament une unicité des prix.
A Mus, dans le Gard, les parents d’élèves doivent débourser cette année 220 euros en pour les transports scolaires. Le conseil régional d’Occitanie, qui gère depuis le début de l’année les transports scolaire, réclame 150 euros supplémentaire.

En effet, si le logement se situe à moins de trois kilomètres de l’établissement scolaire de l’enfant, une majoration de 150 euros sera demandée aux parents pour assurer le transport.

L’enfant de Nathalie est scolarisé à Vergèze, elle habite à Mus à moins de trois kilomètres du collège, elle explique :

Le tarif de base est de 70 euros pour le transport, au lieu de payer cette somme, nous devons payer 220 euros en tout, pour la carte scolaire.

Les parents réclament une unicité des tarifs

Les parents ont contacté le conseil régional des transports, leur réponse ? « Vos enfants peuvent aller au collège à pieds ou à vélos. »

"Des enfants de sixième ne peuvent pas aller au collège à pieds ni à vélos alors qu’il y a la départementale à traverser, c'est trop dangereux et ce n'est pas normal qu'il n'y ait pas d'unicité des prix ", confie Agnès, parent d’élève.

Dans les autres départements de la Région, la cotisation scolaire pour les transports est de 30 euros dans l'Hérault et 90 dans le Gard. 

Le reportage de Daniel Moine et Lucien Thélu 
 
durée de la vidéo: 01 min 43
Gard : les parents en colère face à la hausse du prix des transports scolaires ©France 3 LR

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie jeunesse société famille transports transports en commun sécurité routes