• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gard : de la prison avec sursis pour la pharmacienne de Remoulins qui fraudait le fisc

© MaxPPP
© MaxPPP

Chaque mois, grâce à un logiciel, la pharmacienne et son mari dissimulaient 9 000 € de recettes au fisc. Le fabriquant du logiciel a été condamné à 187 500 € d'amende.

Par RD

Ce vendredi 24 novembre, le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné à 3 et 2 ans de prison avec sursis la pharmacienne de Remoulins et son mari accusés d’avoir dissimulé au fisc plusieurs milliers d’euros de recettes. Tous deux écopent aussi de 5 000 euros d’amende chacun.

Pendant plusieurs mois, grâce à un logiciel informatique permettant de revoir à la baisse ces recettes, le couple a systématiquement effacé 9 000 euros.

Une fraude découverte presque par hasard en 2008, lors d’une enquête qui portait au départ sur des ordonnances falsifiées.


187 500 euros d'amende pour le fabricant du logiciel


La société Alliadis, qui fabrique le logiciel, a de son côté été condamnée à 187 500 € d’amende. Lors du procès fin octobre, le parquet avait requis une amende de deux millions d’euros, pointant du doigt "un système quasi mafieux, du plus haut au plus bas".

Selon Midi Libre, l’avocat de la société a indiqué qu’il ferait appel.

Le cas de la pharmacienne gardoise et de son mari n'est pas un cas isolé : dans tout le pays, près de 4 000 pharmacies ont eu recours à la même pratique, grâce au même logiciel.




Sur le même sujet

Occitanie : vers une pénurie de miel d'ici la fin de l'année ?

Les + Lus