Le Grau-du-Roi : rocambolesque arraisonnage de 2 chalutiers dans les eaux espagnoles

Deux chalutiers du Grau-du-Roi dans le Gard ont été consignés par la Guardia Civil au large des eaux espagnoles. Ils sont retenus depuis dans le port de Vilanova, près de Barcelone.
images d'illustration
images d'illustration © MAXPPP / LAUNETTE FLORIAN
Il y a deux jours, un chalutier du Grau-du-Roi, chargé de récupérer des cages à thon est tombé en panne en Méditerranée, au large des côtes espagnoles. Pour lui porter secours, il appelle un de ses collègues, qui lui est du côté des Îles Baléares.




Ce collègue à bord du Julie-Arre, vient remorquer le chalutier en panne. C’est alors qu’ils se font arraisonner par la Guardia Civil sous prétexte que la législation espagnole interdirait le remorquage d'un bateau de pêche par un autre et nécessiterait l'intervention d'un remorqueur.

La police militaire a décidé de consigner ces 2 bateaux dans le port de pêche catalan de Vilanova près de Barcelone et réclamerait une caution pour les laisser repartir.

Côté français, le comité des pêcheurs est mobilisé. En effet, cet arraisonnage pose problème puisque la pêche au thon rouge est très réglementée. En plus d’être soumise à des quotas, la pêche est soumise à une durée limitée, pas plus de quatre semaines de pêche autorisées.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie méditerranée mer société espagne international faits divers insolite camargue catalogne