• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La maintenance aéronautique, filière d'avenir pour les lycées nîmois

 Le lycée Mistral de Nîmes propose déjà une filière "profilée" aéronautique. / © F3LR
Le lycée Mistral de Nîmes propose déjà une filière "profilée" aéronautique. / © F3LR

Avec le développement de la plateforme aéroportuaire de Nîmes-Garons, ce sont de nouveaux débouchés en perspective pour les lycéens du Gard. Exemple au lycée Mistral de Nîmes, où une sensibilisation à la maintenance aéronautique préfigure les diplômes spécialisés qui vont être créés.

Par Sylvie BONNET avec Jérôme CURATO

La plateforme aéroportuaire de Nîmes-Garons, ce sont aujourd'hui 650 emplois. Avec l'arrivée prochaine de la base des canadairs de la sécurité civile, ce nombre pourrait monter à 850.

De quoi créer des débouchés et justifier la création de deux diplômes dédiés à la maintenance aéronautique dans les lycées nîmois où certains élèves suivent déjà une "sensibilisation" à cette filière.

Exemple au lycée Mistral où se sont rendus Jérôme Curato et Denis Pardanaud.
Nouvelles formations en aéronautique à Nîmes
A Nîmes, Jérôme Curato et Denis Pardanaud ont rencontré les lycéens de Mistral qui planchent déjà sur la maintenance aeronautique. - F3 Pays gardois

Sensibiliser les lycéens à la maintenance aéronautique

Ils sont une dizaine, au lycée Mistral de Nîmes, à suivre déjà une formation plus spécialisée en aéronautique. Cela fait plusieurs années que l'aéronautique fait partie du décor de l'atelier d'électrotechnique pour des futurs bacheliers qui bénéficient d'un matériel d'exception, comme des pièces d'hélicoptère, notamment la cabine d'un "super frelon" cédé par l'armée.

L'aéronautique, secteur porteur en Occitanie

Sensibilisés à l'aéronautique, ces élèves gardois  peuvent envisager un avenir dans la maintenance des appareils civils ou militaires.
Un secteur en pleine expansion dans lequel les débouchés sont nombreux y compris dans la région Occitanie qui regroupe 30% des emplois français dans ce domaine. C'est vrai pour Toulouse, bien sur, mais aussi pour de nombreuses plateformes aéroportuaires qui se développent, notamment à Nîmes.

Bientôt deux nouvelles formations 

Forte de la présence historique de l'aéronavale et avec l'installation prochaine de la base avions de la sécurité civile à Garons, l'agglo de Nîmes va s'inscrire dans la dynamique du secteur.
Une dynamique accompagnée par le rectorat qui va créer deux nouveaux diplômes pour répondre aux besoins de la filière. Deux formations sont prévues. La première de niveau 4 (baccalauréat) et la deuxième de niveau 3, avec un BTS dans le domaine maintenance aéronautique.
Le lycée Mistral et l'institut d'Alzon proposeront ces formations dès la rentrée 2017.

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus