Nîmes : 2 discothèques et un salon de thé ouverts la nuit malgré les interdictions liées au covid

Deux discothèques et un salon de thé ont été controlés en infraction dans la nuit de samedi à dimanche malgré les interdictions liés au covid.  

© J.Quinet/MaxPPP
L'opération de contrôle de la police nationale s'est déroulée entre minuit et 3 heures du matin. Et sur leur route, les forces de l'ordre ont trouvé deux discothèques ouvertes. L'une est située route de Beaucaire, sur la zone de Grézan, la seconde route d'Avignon. Une centaine de clients se trouvaient encore dans l'une des discothèques.

Le salon de thé situé dans le quartier de Courbessac, était encore ouvert après minuit, heure légale de fermeture. A l'intérieur, plus d'une dizaine de joueurs de cartes étaient réunis.

Plusieurs discothèques et bars ont été contrôlés par la police à Alès, Bagnols et Nîmes.
 

Amendes et fermetures administratives en vue 


Comme partout en France, les discothèques n'ont plus le droit d'ouvrir, et ce depuis plusieurs mois. Le préfet du Gard vient de prolonger le protocole sanitaire jusqu'au 1er novembre.

Les patrons des discothèques et du salon de thé risquent des amendes et d'écoper d'une fermeture administrative quand la réouverture des établissements sera autorisée. 

La préfecture va statuer sur leur sort cet après-midi par arrêté préfectoral. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société justice