Nîmes : 7 clients pris en flagrant délit de déjeuner dans un restaurant censé être fermé

Jeudi 29 avril, vers midi, des agents de police de Nîmes ont pris sur le fait sept personnes en train de déjeuner dans un restaurant du centre-ville de Nîmes, dont les grilles étaient fermées. Ils ont été verbalisés. Le restaurateur risque une sanction administrative.

Le commissariat de Nîmes, dans le Gard.
Le commissariat de Nîmes, dans le Gard. © MaxPPP SAMUEL DUPLAIX

Selon nos confrères d'Objectif Gard, c'est un équipage d'agents de police de Nîmes, en tournée habituelle dans le quartier Jean-Jaurès-Pompidou, qui a découvert le pot aux roses, ce jeudi 29 avril, en voyant une personne sortir d'un restaurant fermé.

A l'intérieur, les policiers ont découvert sept personnes attablées autour d'un déjeuner. Une pratique interdite depuis l'automne dernier à cause des mesures sanitaires destinées à lutter contre la Covid 19.

Les convives ont été verbalisés. Le gérant, lui, devrait se voir infliger une procédure de fermeture administrative par la préfecture, alors que l'ouverture des terrasses des restaurants est annoncée pour le 19 mai prochain.

Néanmoins, selon le parquet de Nîmes, aucune procédure judiciaire n'est en cours.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité faits divers covid-19 santé