• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes : la métropole choisit Véolia comme gestionnaire de l'eau à un vote près

illustration / © F3 LR
illustration / © F3 LR

Les dés sont jetés à Nîmes pour le marché de l'eau et de l'assainissement. Les élus de la communauté d'agglomération Nîmes métropole se sont prononcés mercredi soir, 50 voix pour et 49 contre. Un bulletin d'écart. Le marché a été attribué à Véolia pour 8 ans, aux dépens de la Saur.

Par Fabrice Dubault


C'est par un vote à bulletin secret réclamé par la quasi-totalité de l'échiquier politique qui compose l'agglomération de Nîmes Métropole que la délibération concernant le contrat de l'eau potable a été attribué au numéro 1 mondial Véolia. Par 50 votes Pour et 49 Contre. 1 bulletin qui tranche la polémique sur ce marché public.

Un contrat de 8 ans à compter du 1er janvier 2020. La Saur détenait la concession depuis un demi-siècle.

La transparence de la passation de marché au mieux disant, l'extrême droite n'y croit pas. Ces élus ont dénoncé plusieurs irrégularités. Et ils devraient déposer une plainte.

Les Républicains, ex-alliés de l'UDI nîmoise, comme on pouvait s'y attendre, n'ont pas voté en nombre pour le nouveau délégataire.
Tout comme la gauche qui aurait préféré voir la communauté des communes choisir la gestion du marché de l'eau par l'intermédiaire d'une régie municipale plutôt qu'une entreprise privée.
 

Quid des employés de la Saur et de son siège à Nîmes ?


Reste à connaître le sort des employés nîmois de la Saur au 31 décembre 2019.
250 risquent de se retrouver sans emploi voire recasés ailleurs en France dans le groupe... Leur seul espoir est que la justice saisit par leur direction, à travers un référé précontractuel, décide d'invalider le vote des élus communautaires de mercredi soir.

Autre question... Quel est l'avenir du siège de la Saur basé à Nîmes et la centaine de salariés ? Nul doute que l'entreprise écartée du marché nîmois décide de déménager.
 
Nîmes : la métropole choisit Véolia comme gestionnaire de l'eau à un vote près
Les dés sont jetés à Nîmes pour le marché de l'eau et de l'assainissement. Les élus de la communauté d'agglomération Nîmes métropole se sont prononcés mercredi soir, 50 voix pour et 49 contre. Un bulletin d'écart. Le marché a été attribué à Véolia pour 8 ans, aux dépens de la Saur. - F3 LR - Reportage : D.moine et O.Brachard

A lire aussi

Sur le même sujet

Nîmes : la métropole choisit Véolia comme gestionnaire de l'eau à un vote près

Les + Lus