Nîmes : Un mois de prison ferme pour avoir pendu un chien

Publié le Mis à jour le

Dans la nuit du 31 janvier au 1er janvier, un pitbull avait été retrouvé pendu à un panneau de signalisation à Nîmes. Cet homme de 28 ans a été condamné ce matin par le tribunal correctionnel de Nîmes à un mois de prison ferme et 5 mois avec sursis.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
L’affaire avait ému tout un quartier de Nîmes et des défenseurs de la cause animale : un pitbull avait été retrouvé pendu au Puech-du-Teil début février. Un rassemblement de protestation avait réuni plusieurs dizaines de personnes. Depuis, le propriétaire du chien a été interpellé. Cet homme de 28 ans a été condamné ce matin par le tribunal correctionnel à un mois de prison ferme et 5 mois avec sursis. Il a expliqué avoir tué l’animal en raison de sa dangerosité.

Pendu à un panneau de signalisation

Dans la nuit du 31 janvier au 1er février, un pitbull a été retrouvé pendu à un panneau de signalisation au quartier du Puech du Teil à Nîmes. En parallèle le collectif avait lancé une cagnotte sur internet. L'argent récolté devait servir de récompense pour les personnes susceptibles de fournir des informations.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité